Twitter commence les licenciements massifs – Elon Musk dit qu’il n’a pas le choix, citant une perte de 4 millions de dollars par jour

Le PDG de Tesla et chef de Twitter, Elon Musk, a commencé à procéder à des licenciements massifs dans l'entreprise de médias sociaux.

Le milliardaire a expliqué qu’il n’y avait pas le choix puisque Twitter perd plus de 4 millions de dollars par jour. “Twitter a connu une baisse massive de ses revenus, en raison des groupes militants qui font pression sur les annonceurs, alors que rien n’a changé avec la modération du contenu et que nous avons fait tout ce que nous pouvions pour apaiser les militants“, a-t-il expliqué.

Licenciements massifs chez Twitter

Le nouveau patron de Twitter, Elon Musk, a licencié environ 50 % des employés de l’entreprise de médias sociaux. Le milliardaire a envoyé un courriel à tous les employés de Twitter jeudi soir pour les informer de la fin de leur emploi.

Dans un effort pour placer Twitter sur une voie saine, nous allons passer par le processus difficile de réduction de notre effectif mondial vendredi“, indique la lettre. “Cette action est malheureusement nécessaire pour assurer le succès de l’entreprise à l’avenir.

La lettre ajoute qu’à 9 heures PST le vendredi 4 novembre, “tout le monde recevra un courriel individuel avec l’objet : Votre rôle chez Twitter … Si votre emploi n’est pas affecté, vous recevrez une notification via votre adresse électronique Twitter. Si votre emploi est concerné, vous recevrez une notification avec les prochaines étapes via votre e-mail personnel“. La lettre poursuit :

Pour aider à assurer la sécurité de chaque employé ainsi que des systèmes Twitter et des données des clients, nos bureaux seront temporairement fermés et tout accès par badge sera suspendu. Si vous êtes dans un bureau ou en route pour un bureau, veuillez rentrer chez vous.

Musk a expliqué dans un tweet vendredi que la réduction des effectifs était inévitable puisque Twitter perd plus de 4 millions de dollars par jour. Il a toutefois souligné que tous ceux qui ont été licenciés se sont vu offrir trois mois d’indemnités de licenciement, notant que c’est 50 % de plus que le montant légalement requis.

Yoel Roth, responsable de la sécurité et de l’intégrité de Twitter, a révélé vendredi que Musk a réduit de 50 % les effectifs de Twitter à l’échelle de l’entreprise. “La réduction des effectifs d’hier a touché environ 15 % de notre organisation Trust & Safety (par opposition aux réductions d’environ 50 % opérées dans l’ensemble de l’entreprise), notre personnel de modération de première ligne étant le moins touché “, a-t-il tweeté. Selon le rapport annuel de Twitter, l’entreprise comptait plus de 7 500 employés à temps plein au 31 décembre 2021.

Des employés de Twitter ont déposé jeudi une plainte fédérale accusant le géant des médias sociaux de violer une loi fédérale appelée “Work Adjustment and Retraining Notification” (WARN), qui régit les préavis de licenciement.

Lire Plus  Le dogecoin revient dans le Top 10 alors que Twitter accepte l'offre de rachat d'Elon Musk

Chute massive des revenus

Musk a également révélé dans un tweet vendredi que “Twitter a connu une baisse massive de ses revenus.” Avant sa prise de contrôle, la société de médias sociaux a déclaré tirer 90 % de ses revenus des annonceurs. Cependant, de grandes entreprises ont cessé de faire de la publicité sur la plateforme, prétendument en raison d’inquiétudes sur la façon dont Musk affectera les politiques de modération du contenu.

Le milliardaire a affirmé que “des groupes d’activistes faisant pression sur les annonceurs” ont conduit à la chute des revenus, “même si rien n’a changé avec la modération du contenu et que nous avons fait tout ce que nous pouvions pour apaiser les activistes“, a-t-il tweeté vendredi. “Ils essaient de détruire la liberté d’expression en Amérique“.

Dans le but de générer des revenus pour Twitter, Elon Musk a décidé de faire payer 8 dollars par mois aux utilisateurs pour avoir une coche bleue à côté de leur nom.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info