La France surpasse l’Allemagne et devient le champion européen des bornes de recharge électrique !

La célèbre une étape majeure en franchissant le cap des 100 000 bornes de recharge électrique, détrônant ainsi l' et devenant le deuxième pays le mieux équipé d'. Dans cet article, découvrez comment la France a réussi cette performance et quels sont les enjeux à venir pour le secteur.

La France, nouvel eldorado de la recharge électrique

Dans un récent communiqué, l'Avere-France, l'organisme regroupant les acteurs de la mobilité électrique, annonce que la France franchira le cap des 100 000 bornes de recharge électrique le vendredi 5 mai. Cet objectif ambitieux, initialement fixé pour fin 2022, est atteint avec quelques mois d'avance, propulsant ainsi la France au rang de deuxième pays le mieux équipé d'Europe, derrière les Pays-Bas et devant l'Allemagne. Clément Molizon, directeur général de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), souligne cette performance impressionnante qui vient couronner les efforts des industriels du secteur.

Un déploiement massif des bornes pour répondre à la demande

Le président a déjà fixé un nouvel objectif : 400 000 bornes en 2030. Selon Clément Molizon, les besoins estimés pour la fin de la décennie se situent entre 330 000 et 480 000 points de recharge. Le déploiement massif de ces infrastructures est essentiel pour répondre à la demande croissante de véhicules électriques et rassurer les utilisateurs sur les longs trajets. D'ici cet été, Molizon annonce que « neuf aires de service sur 10 – sur l'autoroute – seront équipées de recharges ultra-rapides« , permettant de recharger de 20% à 80% de batteries en 20 minutes seulement.

Des acteurs majeurs investissent dans la recharge électrique

De nombreux acteurs, tels que Bouygues, Engie, Total, EDF avec sa filiale Izivia, mais aussi des entreprises étrangères comme le néerlandais Fastned et l'américain , se sont positionnés sur ce marché en pleine expansion. Face à l'obligation de vendre des véhicules neufs zéro émission en 2035 en Europe, l'industrie automobile insiste sur la nécessité de déployer massivement ces bornes pour répondre aux attentes des consommateurs.

Une législation française favorable au développement des infrastructures

La française contribue également au développement des équipements de recharge électrique. À partir de 2025, tous les bâtiments non résidentiels disposant de plus de 20 places de parking (gares, aéroports, supermarchés, etc.) devront équiper au moins 5% de leurs places de points de recharge. Cette mesure vient encourager le déploiement de ces infrastructures sur l'ensemble du territoire national.

Les ventes de véhicules électriques en hausse

Sur les quatre premiers mois de l'année, 14,8% des véhicules neufs vendus en France étaient électriques, contre 13% sur l'ensemble de l'année 2022. La majorité des recharges se fait actuellement à domicile ou sur le lieu de travail, mais la croissance des motorisations électriques oblige les pouvoirs publics à multiplier les bornes sur le territoire pour répondre aux besoins des usagers lors de longs trajets.

Un accompagnement gouvernemental nécessaire

L'Avere appelle le gouvernement à soutenir les acteurs du secteur en attendant que le parc électrique soit plus dense, notamment sur les autoroutes où les stations doivent être surdimensionnées pour absorber les flux lors des grands week-ends de chassé-croisé et éviter la saturation. Clément Molizon souligne que « la rentabilité se perçoit sur du long terme », impliquant un accompagnement fort et durable des pouvoirs publics pour soutenir cette transition énergétique majeure.

La France s'affirme comme un acteur majeur de la mobilité électrique en Europe grâce à un déploiement massif de bornes de recharge et un cadre législatif favorable. Les efforts des industriels et des pouvoirs publics doivent se poursuivre pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par le gouvernement et répondre aux attentes des consommateurs en matière de mobilité durable.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :