De nouvelles preuves font surface à propos d’un porte-monnaie qui a transféré 10 000 BTC de façon mystérieuse

Le portefeuille de service était inactif depuis sept ans, mais tout d'un coup, il a transféré des quantités massives de BTC vers des portefeuilles personnels.

Selon un rapport de Chainalysis, 10 000 BTC ont été transférés depuis un portefeuille de crypto-monnaies qui n’est plus utilisé depuis 2014. Cependant, des questions sont maintenant posées concernant ce mouvement, et un lien possible qu’il pourrait avoir avec le tristement célèbre Mt. Gox Hack d’il y a sept ans.

Au cours des sept dernières années, les actifs auraient été laissés en sommeil dans un portefeuille de crypto appartenant à la bourse de crypto en faillite BTC-e. Cependant, mercredi, les actifs se sont retrouvés d’une manière ou d’une autre dans divers portefeuilles personnels et échanges. Au moment de la publication, les 10 000 BTC équivalent à environ 167 millions de dollars.

Le transfert semble avoir un caractère “louche“. Selon Chainalysis, BTC-e et WEX – l’échange qui lui a succédé – ont effectué une sorte de préparation avant le transfert. Selon le rapport, le duo a envoyé de petites quantités de bitcoins au service de paiement en ligne russe Webmoney au cours du mois dernier. Ils ont ensuite effectué un transfert encore plus important de 100 BTC, deux jours avant ce gros retrait.

Revivre le piratage de Mt. Gox, son lien avec les 10 000 BTC et BTC-e récemment transférés

Lorsque la bourse de crypto-monnaies Mt. Gox, basée à Tokyo, a été piratée en 2014, des hackers ont emporté des milliers de bitcoins. Cela a finalement conduit la bourse à déposer le bilan. Cependant, trois ans plus tard, BTC-e, dont les serveurs étaient basés aux États-Unis, a vu son site Web fermé et ses fonds gelés par le Federal Bureau of Investigation (FBI). La société était en effet accusée d’avoir joué un rôle dans le célèbre piratage de 2014. À l’époque, d’autres allégations de blanchiment d’argent avaient également été formulées à son encontre.

Lorsque BTC-e a été fermée, Chainalysis pense qu’elle disposait encore d’une quantité assez importante de bitcoins. En avril 2018, BTC-e aurait transféré plus de 30 000 BTC hors de son portefeuille de service. Et ces 10 000 bitcoins pourraient bien être les derniers de toute la bande.

Malgré tous les efforts des propriétaires de BTC-e pour rester anonymes, Alexander Vinnik, l’opérateur présumé de BTC-e, a été interpellé par les autorités. Et pendant la majeure partie des cinq dernières années, le ressortissant russe a été mêlé à une bataille juridique ou une autre.

À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info