Le fondateur de Cardano a plaidé en faveur d’un traitement réglementaire plus équitable du secteur des crypto-monnaies dans une une audience du Congrès Américain

Lors d’une audition devant une commission du Congrès américain le 23 juin, le fondateur de Cardano, Charles Hoskinson, a donné son point de vue sur l’avenir de la réglementation des crypto-monnaies.

L’objectif de cette audition était de discuter de l’efficacité des réglementations actuelles en vue de la mise en place d’un futur cadre. Le manque de clarté de la réglementation est un point sensible pour le secteur. Récemment, cela s’est traduit par de nombreux exemples de mesures coercitives sévères de la part des régulateurs américains.

Toutefois, représentant le secteur, Charles Hoskinson a mis en avant la position des développeurs, expliquant comment un partenariat public-privé serait dans le meilleur intérêt de toutes les parties concernées.

Les crypto-monnaies sont-elles un titre ou une marchandise ?

L’audience devant la Chambre des représentants des États-Unis s’est concentrée sur la nécessité de combler les lacunes en matière de surveillance réglementaire du marché des actifs numériques. En sa qualité de témoin expert, Charles Hoskinson a fait remarquer que “l’innovation rend les spécificités difficiles” en matière de réglementation.

Par conséquent, la réglementation devrait se concentrer sur les principes plutôt que de formuler des règles particulières pour des événements individuels. Le fondateur de Cardano a donné comme exemples de principes le choix des risques contre lesquels il faut se protéger, les droits des utilisateurs et la manière d’utiliser les outils pour le “plus grand bien possible”.

En ce qui concerne la réglementation des cryptomonnaies en tant que marchandises ou valeurs mobilières, Charles Hoskinson a déclaré que la question est plus complexe que la résolution d’un argument binaire.

“Lorsque vous regardez les crypto-monnaies en général, je les ai toujours considérées comme des cellules souches financières. Elles sont plus fondamentales qu’une catégorie particulière, comme une monnaie ou une marchandise.”

À cette fin, ce qui l’emporte sur un argument binaire est une approche holistique qui prend en compte les considérations de politique publique basées sur ce que les régulateurs veulent atteindre, comme le respect des sanctions, la protection des consommateurs et/ou la stabilité du marché.

“Je ne pense donc pas qu’il serait sage de dire, est-ce une monnaie, une marchandise ? Ou de tomber dans la tentation de se demander qui est le régulateur le plus permissif, ou quel est l’arbitrage réglementaire ? Il faut plutôt prendre du recul et se demander contre quoi nous voulons nous prémunir.”

Le fondateur de Cardano vole la vedette

Les commentaires des réseaux sociaux sur la performance de Charles Hoskinson lors de l’audience ont été extrêmement positifs.

Lire Plus  Charles Hoskinson affirme que Cardano connaît une " croissance exponentielle " alors qu'il se prépare à une mise à niveau majeure

Un commentaire sur Twitter a déclaré que le fondateur de Cardano a éclairé le Comité avec une classe pure. Un autre l’a félicité pour son excellent travail de représentation de l’ensemble de l’industrie cryptographique “vraiment bien“.

Le cas a été exposé. Il incombe maintenant au Comité de faire avancer les choses pour une approche plus équitable et holistique de la réglementation des crypto-monnaies.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Miss Solana

Miss Solana est fan de Defi et de métavers, tout comme Miss Ethereum qu'elle espère bien un jour dépasser. Dynamique et pleine d'idées, elle cherche en permanence à moderniser la vision de la blockchain