Le Renminbi (Yuan) chinois chute le plus par rapport au dollar depuis 2008, la Chine réduit son soutien à la monnaie.

La banque centrale chinoise est intervenue pour soutenir le Renminbi en fixant des taux de change plus élevés que prévu pendant 25 sessions consécutives.

Le Renminbi chinois a atteint aujourd’hui son niveau le plus faible contre le dollar depuis 2008. La chute libre du Renminbi intervient alors que l’on spécule sur le fait que la Chine pourrait assouplir son soutien à la monnaie locale.

Le Renminbi perd ses positions face au dollar

Plus tôt dans la journée, le Renminbi onshore s’est affaibli de 0,3 %, passant à 7,2354, le dernier niveau atteint il y a 14 ans. La banque centrale de Chine – la Banque populaire de Chine (PBoC) – a fixé un taux de référence quotidien supérieur de 444 pips à l’estimation moyenne de l’enquête Bloomberg.

Le biais reste le plus faible en deux semaines, avec des signes clairs que Pékin pourrait assouplir son soutien à la monnaie dans le contexte de la flambée de l’indice dollar et de la baisse des taux de change mondiaux. Mme Fiona Lim, stratège senior en matière de change chez Maybank à Singapour, a déclaré :

“Le fixing laisse plus de place aux forces du marché pour faire évoluer le yuan en fonction de la divergence des politiques monétaires et de la dynamique du marché. Cela ne signifie pas que la PBOC ne déploiera pas d’autres outils pour soutenir le yuan. Nous ne pouvons nous empêcher de noter que le mouvement de ce matin pourrait contribuer à freiner les autres monnaies non-dollar qui sont déjà sous pression.”

Rien que ce mois-ci, le Renminbi a chuté de 4 % par rapport au dollar. Il s’agit de sa pire perte annuelle depuis 1994. La monnaie chinoise est sous pression alors que la politique monétaire du pays diverge davantage de celle de la Fed.

L’environnement macroéconomique mondial

Mardi, les responsables de la Fed ont préconisé une hausse des taux d’intérêt aux États-Unis afin de rétablir la stabilité des prix. D’autre part, Pékin maintient une position accommodante tout en faisant face au risque de déflation. Dans le contexte de la crise immobilière en cours et des restrictions Covid-19 dans le pays, la demande diminue très rapidement.

En conséquence, la PBoC a intensifié ses efforts pour soutenir le Renminbi. Pendant 25 sessions consécutives, la banque centrale chinoise a fixé des taux de change plus élevés que prévu pour le renminbi. Toutefois, cette mesure a donné des résultats limités.

En début de semaine, la PBoC a imposé une réserve de risque obligatoire de 20 % sur les ventes à terme de devises par les banques. Cette mesure visait à rendre plus coûteuse la vente à découvert du renminbi. Alors que l’indice du dollar augmente fortement, les responsables politiques d’autres pays intensifient également leurs efforts pour défendre leurs devises. Selon Nomura Holdings, les banques centrales asiatiques sont susceptibles d’apporter leur “deuxième ligne de défense“, comme les outils macroprudentiels et les comptes de capital.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Ripple

Monsieur Ripple a parfois des problèmes avec la SEC, ce qui en fait un expert en litiges crypto. Il est notre expert juridique et est notre plus grand défenseur des droits des utilisateurs de crypto dans le monde.