Wall Street en folie : les données sur les ventes au détail sont à l’origine de la hausse

Après avoir connu une légère baisse le mercredi, est attendue en hausse à la suite de données positives concernant les ventes au détail. Les futures sur les indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse de 0,09% à 0,19%. Les grandes bourses européennes sont également en bonne progression. Le CAC 40 a notamment gagné 1,35% à 7.311,3 vers 12h25 GMT.

Les marchés monétaires pensent que le taux terminal des fonds fédéraux américains culminera autour de 5,3% en juillet 2023, contre 4,50%-4,75% actuellement. L'objectif de cette hausse des taux est d'éviter l' et les données positives sur les ventes au détail viennent encourager la politique de hausses de taux de la américaine.

Une production industrielle et des ventes au détail en hausse

Le rapport du département américain du travail montre que les prix à la consommation aux États-Unis ont accéléré en janvier, sous l'effet de la hausse des loyers. La Bourse de New York a alors fini mardi en ordre dispersé, seul le Nasdaq ayant terminé dans le vert. L'indice a cédé 0,46%, soit 164,41 points, à 34.089,40 points, tandis que le S&P-500 a reculé de 0,03%, à 4.136,17 points.

Cette hausse des prix à la consommation a un impact direct sur les ventes au détail et la production industrielle ; plusieurs entreprises ont annoncé des résultats dépassant les attentes et ce sont notamment les valeurs du luxe et de la distribution qui soutiennent les marchés. Parmi celles-ci figurent Kering, et Saint Laurent, dont le cours a grimpé de 4,19%.

L'impact de la hausse des prix le mois dernier sur les ventes au détail et la production industrielle sera suivi de près par les investisseurs. Des données optimistes pourraient alors apporter un nouvel élan à Wall Street et à la bourse Européenne.

Barclays sous pression, livre sterling en baisse

L'actualité européenne est marquée par la chute de Barclays , qui a publié un bénéfice annuel inférieur aux attentes. Ce qui freine le Footsie à Londres. De plus, la décélération de l'inflation britannique a causé la baisse de la livre sterling.

Impact de l'inflation sur les investissements

L'inflation pousse l'activité économique et lorsque celle-ci est trop forte elle peut causer des dommages à long terme. Alors qu'une inflation basse ne favorise pas suffisamment l'. Par conséquent, le maintien d'un taux modéré offre une meilleure situation pour les entreprises et encourage l'investissement et la croissance économique.

Toutefois, une hausse excessive des taux peut entraîner une stagnation de l'activité et un renforcement des ventes, car les coûts de production augmentent alors plus rapidement que les recettes. Les consommateurs sont également désavantagés car une hausse des taux réduit le pouvoir d'achat.

Politique monétaire : une question de timing ?

La hausse des prix à la consommation aux États-Unis et le discours très agressif des responsables de la incitent la centrale à poursuivre sa politique volontariste de relèvement des taux. Toutefois, la politique du timing est essentielle pour éviter de provoquer un ralentissement de l'économie.

Si la Fed souhaite maintenir un taux d'inflation stable à 2%, ce qui est idéal pour stimuler l'activité et promouvoir le développement économique, elle doit agir dès que la demande commence à être plus forte que l'offre, ce qui suggère une augmentation plus rapide des prix. D'autre part, si elle attend trop longtemps elle risque de voir le taux d'inflation augmenter rapidement et devra alors réagir plus fortement pour contrer cette tendance.

Dans tous les cas, l'équilibre est difficile à trouver et la banque centrale devra surveiller attentivement les données sur les ventes au détail et la production industrielle afin de prendre les mesures nécessaires pour maintenir un taux d'inflation raisonnable.

Listing des principales entreprises affectées positivement par la hausse des prix à la consommation :

  • Kering
  • Gucci
  • Saint Laurent
  • Barclays
  • Footsie
  • Livre Sterling

En conclusion, si la Fed continue à poursuivre sa politique volontariste de relèvement des taux, Wall Street et les bourses européennes pourraient rester en hausse à la suite des données positives sur les ventes au détail et la production industrielle. L'impact de l'inflation sur la croissance économique et l'investissement est également un facteur à prendre en compte et il est important que la banque centrale trouve le bon timing pour relâcher sa politique monétaire.

4.3/5 - (7 votes)

Laurent Gigaud

Je m'appelle Laurent et je suis rédacteur pour ActuCrypto.info, un site web dédié à l'information sur les crypto-monnaies. Je suis un passionné des crypto-monnaies et je m'efforce de partager mes connaissances et de fournir des informations de qualité à nos lecteurs. Je me suis intéressé aux crypto-monnaies en 2017 et j'ai commencé à investir et à trader. Depuis, je me suis spécialisé dans l'analyse technique et le trading des crypto-monnaies. Je suis également un grand fan de la technologie et j'essaie de lire autant que possible sur le sujet. J'aime également voyager et explorer de nouvelles cultures et de .

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :