Ethereum : The Merge est fixée pour le 19 septembre et sera l’une des étapes les plus importantes de l’histoire des technologies blockchain

Maintenant que la date du 19 septembre est en vue, les développeurs de la Fondation Ethereum vont fixer un calendrier pour l’activation de la “bombe de difficulté“.

Après des années de développement actif du modèle de consensus Proof-of-Stake (PoS), les développeurs de la Fondation Ethereum ont finalement fixé au 19 septembre la date à laquelle la fusion aura lieu. The Merge est le terme utilisé pour décrire l’événement au cours duquel le modèle PoS supplantera le modèle Proof-of-Work (PoW) comme seul moyen de vérifier les transactions sur le protocole Ethereum.

Alors que les spéculations autour de The Merge de septembre se profilent à l’horizon depuis un certain temps, la confirmation a été donnée lors d’une conférence des développeurs Ethereum, organisée par Tim Beiko. Lors de la réunion, Tim Beiko a proposé la date du 19 septembre, et aucun des développeurs présents à l’appel n’a émis d’objection.

The Merge sera l’une des étapes les plus importantes de l’histoire des technologies blockchain. Une fois achevée, elle permettra de réduire la consommation d’énergie du réseau de 99 %, le libérant ainsi de la critique incessante dont il fait l’objet en raison de son caractère peu respectueux de l’environnement.

En raison du retard pris dans la fixation d’une date précise pour le passage de PoW à PoS, certains développeurs ont affirmé que le fait de ne pas s’engager sur un calendrier spécifique fait plus de mal que de bien.

Il y a des coûts très réels associés au fait de ne pas faire la fusion : 130 000 tonnes de dioxyde de carbone chaque jour“, a déclaré le développeur Ben Edgington. “C’est près d’un million de tonnes par semaine. Chaque semaine où nous nous tournons les pouces, c’est une mégatonne de dioxyde de carbone que nous émettons.

Lire Plus  EthCC : La conférence de la communauté Ethereum se tiendra à Paris du 19 au 21 juillet

L’affirmation selon laquelle l’urgence n’était pas ressentie a été rejetée par Tim Beiko qui a déclaré que la tentative de faire les choses parfaitement bien ne devait pas être mise en péril.

Il est intéressant de noter [que] lors du dernier appel, et en privé pour moi, les équipes des clients ont mentionné qu’elles se sentent assez stressées et urgentes“, a-t-il déclaré. “Trop de pression ne fait que pousser les équipes à s’épuiser ou à prendre de plus mauvaises décisions, et ce n’est pas la situation dans laquelle nous voulons être.

La voie à suivre

Maintenant que la date du 19 septembre est en vue, les développeurs de la Fondation Ethereum vont fixer un calendrier pour que la “bombe de difficulté” soit activée.

La bombe de difficulté est une modification qui rendra l’approbation des transactions sur le réseau Ethereum post-fusion extrêmement difficile et presque impraticable. Cette difficulté devrait obliger les mineurs à abandonner le modèle PoW pour se concentrer sur le nouveau PoS.

Après les fusions réussies des testnets Ropsten et Sepolia, la transition du testnet Goerli vers le proof-of-stake est prévue pour le 11 août. Ces événements sont programmés pour précéder l’éventuelle mise à niveau qui sera effective sur le réseau principal en septembre.

Les développeurs d’Ethereum ont souligné le fait que la date fixée n’est qu’un guide strict pour une feuille de route, et que le lancement réel sur le réseau principal peut varier en fonction de la réalité.

À propos de l’auteur, Miss Ethereum

Miss Ethereum est fan de Defi et de métavers, elle se concentre sur le blogging et l'éducation des autres sur les monnaies numériques et la réalité virtuelle.