Découvrez les nouvelles prévisions de croissance qui font monter la bourse de paris en flèche

Le marché boursier parisien est resté extrêmement résilient face à des risques persistantes, et a terminé lundi sur une hausse de 1.11%, passant la barre des 7200 points pour atteindre 7208.59 points. Cet optimisme était soutenu par les valeurs tech américaines, notamment , mais également par les nouvelles prévisions économiques de la Commission européenne qui tablent sur une progression du Produit intérieur brut (PIB) de 0.9% cette année et un taux d'inflation moyen de 5.6% en octobre 2022 et 2.5 % en 2024.

La Commission européenne renforce le marché boursier

Les investisseurs ont accueilli favorablement les nouvelles prévisions de la Commission européenne reçues ce lundi qui anticipent une croissance plus vigoureuse de la Zone que son estimation de novembre 2020. En effet, elle prévoit une forte expansion du PIB à 0.9%, contre 0.3% escompté initialement, et table sur un taux d'inflation moyen à 5.6% en octobre 2022, puis à 2.5% en 2024.

Ces prévisions sont soutenues par la relance budgétaire et des conditions monétaires favorables, notamment la politique très accommodante de la Banque centrale européenne (). La BCE devrait maintenir ses rachats massifs d'actifs au moins jusqu'à l'automne, avant de commencer à réduire progressivement son soutien financier pendant l'année 2023.

Cependant, les données publiées par les autorités nationales doivent être validées par l'Eurostat, et il faudra attendre le printemps 2023 pour obtenir une évaluation complète de la situation économique en Zone Euro.

Les entreprises du CAC 40 sous haute surveillance

Alors que la semaine de tous les dangers débute pour les entreprises du CAC 40, les analystes s'attendent à des résultats mitigés, compte tenu d'une inflation aux prix qui met les marges à rude épreuve. 30 résultats financiers seront dévoilés d'ici vendredi. Parmi les publications attendues figurent Michelin, Dassault Systèmes et LVMH, suivis par Alphabet et Microsoft.

Michelin

Les analystes de Barclays expliquaient dans une note début juillet que le paysage automobile est actuellement fragilisé par la montée des signaux de , l'instabilité géopolitique et la résurgence des cas de Covid-19. Le leader mondial du pneu a su limiter l'impact de l'inflation grâce à des augmentations de ses tarifs, et le consensus Bloomberg anticipe une progression robuste du chiffre d'affaires de 17,7% sur un an, à 6,7 milliards d'euros.

LVMH

Dans le secteur du luxe, la bonne santé des touristes en pourrait stimuler les facturations semestrielles du groupe LVMH, malgré un environnement difficile en . Les perspectives sont positives alors qu'il est possible de profiter de la tendance de fond des marques de mode et de produits de luxe et de l'engagement des consommateurs.

Dassault Systèmes

Dassault Systèmes a connu une performance supérieure aux attentes lors de son premier trimestre. Au regard de la demande historiquement faible de logiciels et services dans l'industrie aéronautique, lié au impact du , le groupe a surpris positivement en enregistrant une hausse des ventes proche de 3%. Reste à voir si la performance se confirmera ou pas lors des comptes semestriels.

Une croissance fragile face à l'inflation

Vincent Boy, analyste de marché chez IG France, souligne que le marché reste euphorique malgré les risques liés à l'inflation. Les autorités monétaires américaines et européennes prennent des mesures afin de maintenir le cap de la croissance et limiter l'inflation, mais celle-ci pourrait entraîner un ralentissement économique et une contraction de la consommation en 2023.

Bénédicte Kukla, analyste chez Indosuez Wealth Management, rapporte que les données relatives à l'inflation américaine, attendues mardi ès-midi, seront scrutée avec attention par les investisseurs. Une bonne surprise pourrait relancer fortement la Bourse de , mais elle estime que 2023 sera une année moins performante que 2022 et ne prévoit pas de récession.

En somme, le CAC 40 a terminé en hausse lundi, soutenu par des performances technologiques encourageantes et des prévisions économiques optimistes de la Commission européenne. Les entreprises doivent relever les défis posés par l'inflation, et les résultats attendus cette semaine permettront de mieux appréhender la situation. Toutefois, la publication de l'inflation américaine mardi sera déterminante pour l'évolution future de la Bourse de Paris.

4.3/5 - (7 votes)

Paul Laurent

Paul Laurent est un pionnier dans l'univers des cryptomonnaies, mariant avec brio sa passion pour la liberté financière et philosophique à une expertise pointue en . Armé d'une solide formation en économie et en philosophie, il navigue à la frontière de la technologie et de la liberté, faisant de lui un guide précieux pour ceux qui cherchent à comprendre et à investir dans le monde des cryptomonnaies. Son voyage autour du globe après ses études a enrichi sa vision, renforçant son engagement pour une vie d'investissement prudente et éclairée. Aujourd'hui, vivant de ses investissements et contribuant activement à Actucrypto.info, Paul partage son savoir, son expérience, et sa vision d'un avenir où chacun peut atteindre la liberté financière. Son parcours est une source d'inspiration, illustrant la puissance de la curiosité, de l'aventure, et de la connaissance.

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :