L’AMF alerte sur les risques liés aux levées de fonds et leurs effets nocifs pour les actionnaires

L'Autorité des () a récemment émis un avertissement sur les opérations de financements dilutives qui sont susceptibles de coû très cher aux actionnaires. Sur 69 sociétés ayant eu recours à ces instruments entre 2019 et 2021, une chute moyenne du cours des actions de 72 % est constatée depuis la première opération. Ces pratiques peuvent effrayer les investisseurs particuliers qui ont déjà envoyé plus de 500 signalements et réclamations à l'AMF ces dernières années.

Une prise de risque importante pour les actionnaires

Les opérations de financement qui diluent l'actionnariat consistent en des augmentations de capital libérées et étalées dans le temps par un intermédiaire qui n'a pas pour mission de rester durablement actionnaire de l'. Elles peuvent entraîner une baisse massive des prix des actions. De manière concrète, l'exemple de Navya permet de comprendre les conséquences potentielles : spécialiste de la technologie de la conduite autonome, l'entreprise est placée sous redressement judiciaire et a vu le cours de son action fondre de 4€ à 0,03 € en deux ans, suite à l'activation successives d'obligations convertibles.

Recommandation de l'AMF pour une meilleure transparence

Face à cette situation, l'Autorité des marchés financiers a recommandé mardi aux entreprises de fournir une information plus complète aux investisseurs avant toute opération de financement. Les entreprises doivent notamment préciser dans le prospectus le nombre d'actions nouvelles offertes, le prix d'émission, le calendrier de base et les conditions de conversion.

La vigilance des acteurs doit être renforcée

Afin de permettre aux actionnaires actuels de prendre conscience des risques liés à ce type de financement, l'AMF demande aux sociétés d'informer les investisseurs des coûts associés au fait que leur participation va se diluer, mais aussi des impacts pour leurs droits, leur pouvoir, ou encore leurs dividendes. Elle souligne aussi qu'il incombe aux gérants de vérifier le respect de ces obligations par les entreprises et invite les analystes financiers à accompagner leurs clients dans leur compréhension des futurs financements mis en place par les entreprises. Enfin, l'organisme insiste sur l'importance des organes externes d'audit et de contrôle dans le cadre de ces opérations. Pour assurer la , il convient donc de conserver une certaine vigilance et une bonne connaissance des dispositions légales pour éviter des surprises. D'ici 2023, date à laquelle la nouvelle règlementation devrait entrer en vigueur, les sociétés doivent informer au mieux les actionnaires afin que les levées de fonds ne puissent pas leur coûter trop cher.

4.3/5 - (7 votes)

Laurent Gigaud

Je m'appelle Laurent et je suis rédacteur pour ActuCrypto.info, un site web dédié à l'information sur les -monnaies. Je suis un passionné des crypto-monnaies et je m'efforce de partager mes connaissances et de fournir des informations de qualité à nos lecteurs. Je me suis intéressé aux crypto-monnaies en 2017 et j'ai commencé à investir et à trader. Depuis, je me suis spécialisé dans l'analyse technique et le des crypto-monnaies. Je suis également un grand fan de la technologie et j'essaie de lire autant que possible sur le sujet. J'aime également et explorer de nouvelles cultures et de .

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :