Les NFTs sur OpenSea de Johnny Depp augmentent après que l’acteur ait gagné son procès en diffamation contre Amber Heard !

La collection de sur OpenSea comporte des images de plusieurs personnages que Depp appelle « amis et héros« . Le prix de cette collection a bondi ès que l'acteur a gagné hier un procès en diffamation contre son ex-femme Amber Heard.

Les 3 850 NFT « Never Fear Truth«  ont un prix plancher de 0,52 ETH (environ 944 $). Avant le procès en diffamation, la collection n'avait pas connu beaucoup de traction depuis le 11 mars, lorsque son prix plancher a atteint un sommet de 1,64 ETH. À cette époque, l' s'échangeait à 2 664 dollars, selon CoinMarketCap. La collection a été lancée pour la première fois en janvier avec un prix de départ de 0,70 ETH.

Lire Plus  Spotify teste actuellement les NFT en lien avec OpenSea

La collection d'art génératif « Never Fear Truth » sur est frappée sur Ethereum, avec des œuvres de Depp. Le projet a été vérifié comme authentique par MakersPlace le mois dernier. La collection comprend des images des « amis et héros » du passé de Depp, notamment Heath , Tim Burton, River Phoenix, Elizabeth Taylor, Al Pacino et Hunter S. Thompson.

607 des pièces représentent Depp lui-même.

« Dans cette première exposition publique de l'art de Johnny, il s'est concentré sur des personnes qu'il a bien connues et qui l'ont inspiré en tant que personne« , peut-on lire dans la description. « Chaque image est un reflet intime de leur caractère aux yeux de Johnny, un portrait de la façon dont ils se sont révélés à lui. »

Lire Plus  NFT : OpenSea, accepte désormais ApeCoin

Les jetons non fongibles (NFT) sont des jetons cryptographiquement uniques liés à un contenu numérique (et parfois physique), fournissant une preuve de propriété. Selon le listing d'OpenSea, chaque NFT de « Never Fear Truth » servira d'adhésion à une communauté créative et à de futures publications de Depp.

Depp n'est pas la première célébrité à entrer sur le marché des NFT. En décembre, le rappeur devenu acteur Ice-T a lancé une collection NFT avec Niftify. L'album « Body Count » d'Ice-T, sorti en 1992, a suscité une controverse nationale en raison de la chanson contestataire « Cop Killer« , écrite du point de vue d'un personnage qui en a assez de la brutalité policière.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :