Le cofondateur de Terra aurait-il caché 100 millions de dollars ? Les procureurs de Séoul en alerte !

Enquête en cours sur Terraform Labs : 100 millions de dollars en bitcoins transférés en Suisse

Suite aux poursuites judiciaires contre dix associés de Terraform Labs, dont le cofondateur Shin Hyun-seong, connu sous le nom de Daniel Shin, les procureurs de Séoul soupçonnent que Terraform Labs et son cofondateur Do Kwon sont toujours en possession d'une somme considérable, soit 100 millions de dollars en bitcoins, détenue sur un compte bancaire .

Les procureurs sud-coréens ont affirmé que et Terraform Labs possèdent toujours cette somme sur un compte suisse, une plainte de la appuyant cette théorie.

Selon un journaliste local, les associés de Terraform Labs auraient transféré 10 000 bitcoins à la Sygnum Bank, une institution financière spécialisée dans les actifs numériques et basée à Zurich. L'enquête sur Terraform Labs serait toujours en cours et pourrait aboutir à de nouvelles révélations. Des preuves supplémentaires ont été trouvées par un chercheur Onchain, qui a affirmé que la Foundation Guard, une organisation créée pour défendre la parité de la stable UST, avait accumulé une quantité massive de bitcoins juste avant l'effondrement de , et que ces bitcoins pourraient être liés aux accusations contre Terraform Labs.

Lire Plus  Où se cache le fondateur de Terra, Do Kwon ?

Les conclusions de la SEC américaine et du bureau du procureur du district sud de Séoul semblent concorder dans cette affaire. Les enquêteurs continuent de surveiller les mouvements de bitcoins liés à Terra, et des détails supplémentaires pourraient être révélés à l'avenir.

En résumé, Terraform Labs et son cofondateur Do Kwon font l'objet d'une enquête en cours sur les allégations selon lesquelles ils possèdent toujours 100 millions de dollars en bitcoins sur un compte suisse. Les preuves fournies par les enquêteurs coréens et un chercheur Onchain soutiennent cette théorie et des révélations supplémentaires pourraient être annoncées prochainement. La SEC américaine suit également cette affaire de près.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :