Crypto Confusion aux USA : L’Europe profite, la France se distingue

Alors que les régulateurs américains cherchent à contrôler le marché florissant des -monnaies, l'Europe, et notamment la France, se positionnent comme des havres réglementaires accueillants pour les grandes entreprises du secteur.

L'Europe : bénéficiaire majeure des turbulences réglementaires américaines

L'industrie crypto, aux Etats-Unis, est assaillie de réglementations parfois incohérentes et oppressantes. Résultat : certains patrons de ces entreprises cryptographiques, comme Brian Armstrong de Coinbase ou de , envisagent sérieusement de traverser l'Atlantique pour relancer leurs activités.

Brad Garlinghouse a confié à CNBC que ces régulations « confuses » aux USA incitent de plus en plus d'entreprises crypto à chercher refuge ailleurs. « C'est pourquoi l'entrepreneuriat et l' affluent vers d'autres juridictions, et l'Europe est une bénéficiaire significative de cette confusion aux États-Unis, » a-t-il déclaré.

La France : un cadre clair et attractif pour les entreprises crypto

De leur côté, les autorités françaises sont conscientes de cette opportunité et cherchent à promouvoir leur cadre réglementaire pour attirer les entreprises américaines. « En France, nous avons l'avantage d'avoir un cadre clair », explique Owen Simonin, CEO de Meria, une plateforme d'investissement en crypto basée à Metz.

Selon lui, la France est susceptible de transposer son cadre au niveau européen avec le nouveau régime CASP (Crypto Asset Service Provider). « Il offre un cadre clair et défini qui encourage les grandes entreprises internationales à venir chez nous, ouvrant ainsi le marché européen à eux« .

Bienvenue aux entreprises américaines : la promesse de l'AMF

Benoît de Juvigny, le Secrétaire Général de l'Autorité des (AMF) française, a déjà tendu la main aux entreprises américaines pour qu'elles profitent des réglementations crypto françaises et européennes futures.

« En France, nous sommes fiers d'être des pionniers avec le régime des prestataires de services sur actifs numériques, connu sous le nom de PSAN, qui a été légiféré en 2019, » a-t-il déclaré aux journalistes. « Les acteurs américains qui souhaitent bénéficier du régime français à court terme, et des dispositions européennes à partir de 2025, sont clairement les bienvenus. Nous entretenons de bonnes relations et des discussions actives avec nos homologues américains. »

Vive la crypto : La France, une place de choix pour l'industrie

Avec l'adoption récente de la MiCA (Markets in Crypto Assets), de nombreuses entreprises se préparent à de nouvelles réglementations. La France accueille actuellement 72 entreprises de crypto enregistrées, un chiffre qui devrait augmenter.

Par exemple, , la firme derrière la deuxième plus grande stablecoin du marché en termes de capitalisation, cherche à obtenir une double inscription en France pour localiser son produit phare, EUROC, pour le marché européen. D'autres entreprises crypto majeures comme Binance, , eToro et 's Luno sont également enregistrées auprès de l'AMF.

Vers un encadrement plus strict des entreprises crypto

Pour l'instant, les plateformes crypto peuvent opérer en France sans licence complète jusqu'en 2026, ce qui leur permet de fournir des services avec des vérifications minimales. Cependant, à partir de janvier 2024, ces entreprises devront acquérir une licence complète pour opérer, même avant l'entrée en vigueur des régulations de l'UE.

« Bien que l'enregistrement PSAN soit relativement léger, l'approbation qui nécessitera un enregistrement renforcé au niveau européen représentera une responsabilité significative pour toutes les entreprises », prévient Simonin. « C'est une épée à double tranchant; cela apportera structure et limitera les abus, mais pourrait aussi freiner l'innovation. Cependant, un cadre structuré est essentiel dans un environnement qui pose des risques importants pour l' individuelle. »

Les régulations MiCA, prévues pour 2025, conféreront le droit de servir l'ensemble du marché européen et engloberont un plus large éventail de services, y compris l'investissement en crypto, les conseils et la gestion de .

4.3/5 - (7 votes)

Laurent Gigaud

Je m'appelle Laurent et je suis rédacteur pour ActuCrypto.info, un site web dédié à l'information sur les crypto-monnaies. Je suis un passionné des crypto-monnaies et je m'efforce de partager mes connaissances et de fournir des informations de qualité à nos lecteurs. Je me suis intéressé aux crypto-monnaies en 2017 et j'ai commencé à investir et à trader. Depuis, je me suis spécialisé dans l'analyse technique et le trading des crypto-monnaies. Je suis également un grand fan de la technologie blockchain et j'essaie de lire autant que possible sur le sujet. J'aime également voyager et explorer de nouvelles cultures et de nouvelles technologies.

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :