Do Kwon de Terra arrêté au Monténégro après plus de 6 mois de fuite !

  • La police monténégrine a appréhendé une personne soupçonnée d'être Do Kwon.
  • Les autorités sud-coréennes ont fourni une confirmation visuelle mais attendent des informations sur les empreintes digitales.
  • Kwon a été arrêté à l'aéroport de Podgorica avec de faux documents.

Le leader de , Do Kwon, a été appréhendé à l'aéroport de Podgorica par la police monténégrine. On pensait auparavant qu'il se cachait en Serbie.

Six mois de cavale

La loi a finalement rattrapé . Ministre de l'Intérieur du Monténégro Filip Adzic a tweeté que la police monténégrine avait appréhendé une personne soupçonnée d'être Do Kwon, le leader de Terra.

Filip Adzic a déclaré que Kwon avait été arrêté à l'aéroport de Podgorica avec des « documents falsifiés » – ce qui pourrait signifier des documents de voyage falsifiés, le passeport de Do Kwon ayant été révoqué par les autorités sud-coréennes en septembre 2022. On ne sait pas s'il tentait d'entrer au Monténégro ou d'en sortir. Podgorica est la capitale du pays.

Lire Plus  Les autorités sud-coréennes saisissent les actifs de Do Kwon, fondateur de Terraform Labs, pour une valeur de 176 millions de dollars!

Filip Adzic a indiqué qu'il attendait une confirmation officielle de l'identité de Do Kwon. La chaîne d'information sud-coréenne Yonhap a rapporté que l'Agence nationale de police de Corée du Sud avait déjà « vérifié l'âge, la nationalité et le nom sur la carte d'identité » de l'homme arrêté par la police monténégrine, et avait confirmé son identité par des données photographiques. Les autorités monténégrines n'ont pas encore communiqué les empreintes digitales de l'homme.

Do Kwon est le PDG de Terraform Labs, qui a conçu la Terra. Terra a implosé en mai 2022 lorsque la stablecoin algorithmique du réseau, UST, a perdu son ancrage et est entrée dans une spirale de la mort, faisant disparaître plus de 40 milliards de dollars des marchés.

Refusant de coopérer aux enquêtes criminelles, Do Kwon a fui la Corée du Sud pour peu ès l'effondrement de Terra. Interpol a émis une notice rouge à son encontre en septembre, faisant de lui un homme recherché dans 195 pays. Malgré cette nouvelle, M. Kwon a insisté sur le fait qu'il n'était pas « en fuite » et a maintenu une présence active sur . En décembre, les autorités sud-coréennes ont affirmé que Do Kwon se cachait en Serbie.

Lire Plus  Un investisseur de Terra en colère veut chasser Do Kwon

Do Kwon aurait voyagé avec un assistant nommé Han au moment de son arrestation. D'après DL News la police serbe était sur les traces de Kwon et avait déjà entamé une procédure de pré-extradition. Il est donc possible qu'il ait tenté d'échapper aux autorités serbes en entrant au Monténégro.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :