Elon Musk accuse Twitter de fraude dans le cadre d’une action en justice concernant un accord de 44 milliards de dollars

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a accusé Twitter de fraude dans sa contre-attaque contre la société de médias sociaux. Twitter a intenté un procès contre le milliardaire pour le forcer à aller jusqu’au bout de l’accord de 44 milliards de dollars pour le rachat de la plateforme. “Les parties Musk introduisent leurs demandes reconventionnelles pour rupture de contrat et résiliation sur la base de la fraude de Twitter.

La bataille juridique d’Elon Musk avec Twitter s’intensifie

Le PDG de Tesla et de Spacex, Elon Musk, a déposé une plainte contre Twitter  après que le géant des réseaux sociaux l’ait poursuivi pour avoir mis fin à l’accord de 44 milliards de dollars pour l’achat de la plateforme. La contre-attaque de Musk, déposée jeudi et publiée vendredi, déclare :

Cette action découle des fausses déclarations de Twitter aux parties Musk concernant la situation de l’entreprise et les “mesures clés” que Twitter utilise pour évaluer le nombre d’utilisateurs de sa plateforme.

Twitter a mal compté le nombre de faux comptes et de comptes de spam sur sa plateforme, dans le cadre de son plan visant à tromper les investisseurs sur les perspectives de la société en se concentrant sur ses prétendues centaines de millions de mDAU“, a allégué Elon Musk. La société de médias sociaux définit les utilisateurs actifs quotidiens monétisables (mDAU) comme “les utilisateurs qui se sont connectés et ont accédé à Twitter un jour donné par le biais de Twitter.com ou d’applications Twitter capables de diffuser des publicités“.

La contre-attaque décrit : “Après avoir signé l’accord de fusion, cependant, les conseillers d’Elon Musk ont appris des faits troublants qui ont mis sérieusement en doute les déclarations de Twitter.

Lire Plus  Rachat avorté de Twitter : Le combat juridique entre Jack Dorsey et Elon Musk prend une nouvelle tournure !

Alors que Twitter demande au tribunal de forcer  Musk à conclure sur les fausses déclarations et les violations contractuelles de Twitter, les avocats de Musk cherchent à être soulagées de la grave iniquité d’un tel résultat“, ont noté les avocats de Musk, en élaborant :

En conséquence, les avocats d’Elon Musk introduisent leurs demandes reconventionnelles pour rupture de contrat et résiliation sur la base de la fraude de Twitter.

Twitter a déposé jeudi une série de réfutations à la contre-attaque de Musk, accusant le PDG de Tesla de sélectionner des chiffres et de présenter de manière inexacte le fonctionnement de son système de publicité en ligne.

Bret Taylor, membre du conseil d’administration de Twitter, a tweeté en réponse aux allégations de Musk :

Twitter a déposé une réponse aux demandes reconventionnelles de M. Musk. Ses revendications sont factuellement inexactes, juridiquement insuffisantes et commercialement non pertinentes. Nous attendons avec impatience le procès devant la Cour de Chancery du Delaware.

Twitter a cité à comparaître la bourse de crypto Binance et plus d’une douzaine de conseillers d’Elon Musk et de prêteurs potentiels dans le cadre de son procès contre le PDG de Tesla. En mai, Musk a révélé qu’il avait obtenu le financement de 18 entreprises pour acheter Twitter, dont Binance.

Les autres sociétés et personnes citées à comparaître par Twitter comprennent Factorial Funds, Benefit Street, Bandera Partners, Founders Fund Growth II Management, Ken Griffin, PDG de Citadel, Tesla et Spacex. Les citations à comparaître exigent qu’elles remettent des documents et des communications qui appuient ou réfutent l’accusation de M. Musk selon laquelle Twitter a sous-déclaré le nombre de faux comptes ou de comptes de spam sur sa plate-forme.

Lire Plus  Tesla ne détient plus que 218 millions de dollars en bitcoins, contre plus de 1,2 milliard de dollars auparavant.

Musk a officiellement mis fin à l’accord de 44 milliards de dollars pour l’achat du géant des médias sociaux le mois dernier, alléguant que “Twitter est en violation matérielle de plusieurs dispositions de cet accord“. L’avocat du milliardaire a noté que Twitter a fait des “déclarations matériellement inexactes“, notamment en ce qui concerne l’affirmation de la société selon laquelle moins de 5 % de son mDAU sont des comptes faux ou des spams.

Twitter a répondu en poursuivant Musk le mois dernier pour obliger le patron de Tesla à aller jusqu’au bout de l’accord de rachat, affirmant que “Elon Musk refuse d’honorer ses obligations envers Twitter et ses actionnaires parce que l’accord qu’il a signé ne sert plus ses intérêts personnels.” L’affaire devrait être jugée le 17 octobre.

À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info