La première bourse de Russie va faciliter le commerce d’instruments financiers basés sur des actifs numériques d’ici la fin de l’année

Le plus grand marché russe d'actions, d'obligations et de produits dérivés, la Bourse de Moscou, a l'intention de lancer un produit basé sur les actifs financiers numériques d'ici la fin de l'année. La plateforme d'échange travaille déjà avec un partenaire pour organiser le placement de jetons numériques.

Le lancement d'un produit basé sur les actifs financiers numériques (DFA) est prévu pour 2022, selon la Bourse de Moscou (MOEX) dans une récente interview. Cette annonce intervient ès une période de turbulence pour le principal marché boursier russe, qui a dû faire face à la volatilité du marché, à la pression des et à des cyberattaques plus tôt cette année.

Avec les « droits numériques« , les DFA sont actuellement le principal terme juridique du droit russe qui s'applique à divers actifs numériques, y compris les -monnaies selon certaines déclarations de responsables russes, mais principalement ceux qui ont un émetteur spécifique.

Lire Plus  La Banque Centrale de Russie veut miser sur le Rouble numérique et non sur le Bitcoin

Le MOEX travaille actuellement avec l'un de ses partenaires pour réaliser un projet de placement de jetons numériques, a déclaré le directeur général des technologies de l'information et membre du conseil d'administration du Moscow Exchange Andrey Burilov à l'agence de presse Tass. Il a précisé qu'il s'agissait d'une de l'économie réelle et a élaboré :

Le point principal ici est de relier les actifs fixes de la société avec le marché des investissements en utilisant les technologies numériques.

La numérisation des matières premières crée une valeur ajoutée pour les participants au marché, a souligné Andrey Burilov. Le MEX vise à utiliser les DFA afin d'offrir à ses clients un autre outil d'investissement qui offre une manière fondamentalement nouvelle d'assurer la sécurité de l'information.

Burilov a également fait remarquer que la principale difficulté en termes de mise en œuvre est qu'il s'agit d'un produit totalement nouveau pour le marché, de la au logiciel. Un autre défi est son intégration dans les systèmes existants de la bourse et de ses clients, a-t-il souligné.

Lire Plus  L'Iran et la Russie travaillent conjointement sur un Stablecoin adossé à l'or

Début juillet, le chef de la commission des à la chambre basse du parlement a déclaré qu'une bourse russe d'actifs numériques serait la mieux placée pour traiter les transactions crypto dans le pays. Anatoly Aksakov a également suggéré que la plateforme de négociation de crypto pourrait être établie à la Bourse de Moscou.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :