L’Association suisse des banquiers propose un jeton de dépôt commun

Malgré la clarté de la position de l'ASB, de nombreuses questions restent en suspens sur le plan juridique.

Dans un article récemment publié livre blanc l’Association suisse des banquiers (ASB) a proposé l’émission d’un jeton de dépôt commun sur une blockchain publique.

L’ASB a noté un consensus sur le fait que les stablecoins soient émis par des institutions enregistrées et a cité un effort de réglementation des stablecoins par le CSF, l’OCDE et le CBCB. Cela permettra une supervision et une protection optimale des investisseurs. Une fois de plus, elle a fait état de l’adoption généralisée des monnaies numériques, y compris les stablecoins, de l’effondrement du marché des crypto-monnaies et de la nécessité de disposer d’actifs plus fiables et plus sûrs.

En conséquence, la SBA propose trois approches possibles pour gérer la situation. Dans un cas, les banques individuelles peuvent émettre leurs jetons avec leurs propres règles. Dans un autre cas, elle propose que les banques lancent séparément leurs jetons, mais qu’elles suivent une réglementation standardisée et qu’ils soient entièrement garantis par des réserves de liquidités. La troisième approche, que l’ASB privilégie, est celle du jeton de dépôt commun.

Un autre type de Stablecoin

Selon le livre blanc, un jeton de dépôt conjoint est une monnaie programmable basée sur le réseau public de la blockchain et les caractéristiques des contrats intelligents. Un tel jeton permettrait de nouveaux cas d’utilisation, réduirait les risques, augmenterait l’efficacité des transactions et ouvrirait de nouvelles frontières commerciales. Selon elle, cela soutiendra le franc suisse et renforcera la position de la Suisse en tant que pôle d’innovation de premier plan.

Il existe déjà deux stablecoins libellés en francs suisses, émis par SIX Digital Exchange et Sygnum. Cependant, ces deux actifs ne sont utilisables que dans leurs écosystèmes privés. L’ASB estime qu’un jeton de dépôt commun permettra l’interopérabilité et garantira une plus grande sécurité. De même, le jeton pourrait produire des intérêts comme un dépôt bancaire conventionnel s’il est détenu dans un portefeuille bancaire.

Légalité du jeton de dépôt conjoint

Malgré la clarté de la position de la SBA, de nombreuses questions restent en suspens sur le plan juridique. La SBA proposant le token comme une sécurité basée sur le ledger, les régulateurs pourraient vouloir le traiter comme une sécurité. Malheureusement, cela pourrait réduire à néant son potentiel économique et technologique. Il est donc nécessaire de clarifier la position de la FINMA ou du législateur sur l’actif proposé.

De même, l’ASB doit faire face à l’obstacle imposé par la FINMA aux institutions réglementées qui souhaitent émettre des stablecoins. L’organisme considère que certaines des exigences sont restrictives et espère qu’ils pourront se mettre d’accord sur une solution de rechange.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Martin de Reis

Je m'appelle Martin et je suis rédacteur sur actucrypto.info. Je suis passionné par les crypto-monnaies et par la Defi en particulier. J'aime apprendre de nouvelles choses sur ce sujet et je suis toujours à la recherche des dernières informations à ce sujet. J'ai commencé à investir dans les cryptos il y a quelques années et j'apprécie l'idée de pouvoir investir facilement et à moindre coût dans des actifs numériques. C'est pourquoi je consacre beaucoup de temps à m'informer sur les crypto-monnaies et à écrire sur le sujet.