L’Autorité Nationale des Jeux attaque Sorare pour paris sportifs cachés !

Sorare propose ce que l'on appelle un jeu de fantasy football. Le joueur qui est inscrit sur compose des équipes à partir de cartes de joueurs qui sont autant de NFTs. Pour autant Sorare pourrait être considéré comme une plateforme proposant des paris sportifs cachés selon l'Autorité nationale des jeux (ANJ).

Selon les informations de BFM Business, l'Autorité nationale des jeux a émis un avis à l'encontre de Sorare qui devra prouver qu'elle n'est pas un site de paris sportifs.

Pour comprendre les accusations portées contre Sorare, il est essentiel de revenir sur son mode de fonctionnement : les clients peuvent acheter des cartes virtuelles (dont la propriété est sous la forme d'un ) avec différents niveaux de raretés, et liées à un joueur de football pour spéculer sur leur croissance en fonction de la croissance de la notoriété de ce dernier.

Ensuite, ils utilisent ces mêmes cartes pour participer à des tournois virtuels. Ces tournois récompensent les joueurs en fonction des statistiques des joueurs de la carte lors de matchs réels. Par exemple lorsqu'ils marquent des buts ou font une passe décisive. C'est cette utilisation qui révèle les doutes de l'ANJ.

“Sont réputés jeux d' et de hasard et interdits comme tels toutes opérations offertes au public, sous quelque dénomination que ce soit, pour faire naître l'espérance d'un gain qui serait dû, même partiellement, au hasard et pour lesquelles un sacrifice financier est exigé de la part des participants” précise l'article L320-1 du Code de la sécurité intérieure.

Une définition qui pourrait correspondre au mode de fonctionnement de  Sorare, qui a, par exemple, récemment engagé Kylian Mbappé comme ambassadeur et investisseur selon Frédéric Guerchoun, directeur juridique de l'ANJ.

Lire Plus  Sorare s'associe à la NBA pour créer un jeu NFT sous licence exclusif !

Pour qu'il existe un jeu d'argent, il faut une offre faite au public, un gain en nature ou en numéraire, ainsi qu'un sacrifice financier. À nos yeux, le sacrifice financier tel que l'entend la jurisprudence, c'est une dépense. dans le cas de Sorare, il est impératif d'acheter des cartes pour participer” estime Frédéric Guerchoun, des propos recueillis par  BFM Business.

Cette idée de sacrifice financier n'est pas pensée de la même manière par Sorare qui défend la fonctionnalité de sa plateforme.

« En l'état des lois actuelles, notre analyse est que Sorare ne rentre pas dans le périmètre des réglementations des jeux de hasard. […] Sur Sorare, Il n'y a pas de notion de mise ou de sacrifice financier, en fonction d'un événement sportif. Lorsqu'une carte Sorare est jouée dans notre jeu de fantasy, elle n'est jamais perdue. Cette carte peut être jouée 1 fois ou 500 fois, lors de la première saison comme lors de la dixième saison » se défend Sorare, auprès de BFMTV.

Pour Sorare, ce risque pourrait être une menace importante. La loi française interdit les jeux d'argent, mais il existe quelques exceptions comme les paris sportifs et les casinos. Si l'achat de cartes virtuelles dans le but de gagner de l'argent sur des événements sportifs est classé comme un pari sportif, alors Sorare doit faire une demande d'approbation auprès de l'ANJ pour devenir un opérateur en ligne agréé comme The Bet, Winamax et d'autres.

Lire Plus  Comment Sorare et la Première Ligue anglaise veulent transformer le marché des actifs numériques !

En plus de devoir faire face au poids de la , Sorare devrait déterminer l'identité de chaque utilisateur, et bloquer l'accès aux mineurs (ce qui est déjà le cas selon ses conditions d'utilisation). Cela pourrait avoir de graves conséquences sur le nombre d'utilisateurs actifs du site en France, mais ouvrir la porte a des restrictions dans d'autres pays, notamment en ou la législation sur les jeux commence a s'uniformiser.

4.3/5 - (7 votes)

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :