Le gouverneur de la Banque d’Angleterre établit un parallèle entre les récents krachs de crypto-monnaies, et l’effondrement de la bulle des dot-com au début des années 2000

Jon Cunliffe (gouverneur adjoint de la Banque d’Angleterre) établi un parallèle entre les récents krachs de crypto-monnaies et la crise des bulles Internet dans les années 2000.

Pour Jon Cunliffe est le gouverneur adjoint de la Banque d’Angleterre, bien que le marché des crypto-monnaies soit passé d’une capitalisation de 3 000 milliards de dollars en novembre dernier à 954 milliards de dollars aujourd’hui, selon les données de coingecko, Jon Cunliffe croit encore au potentiel de certains acteurs.

“La technologie n’a pas disparu”.

Jon Cunliffe, notamment, établit un parallèle entre les récents krachs de crypto-monnaies, et l’effondrement de la bulle des dot-com au début des années 2000, qui a conduit aux géants de la tech d’aujourd’hui.

“Bien que de nombreuses entreprises aient fait faillite, la technologie n’a pas disparu. Elle est revenue 10 ans plus tard, et les acteurs dominants – Amazon et eBay – se sont avérés dominants”, a-t-il déclaré lors du Forum Point Zero à Zurich, comme le rapporte Bloomberg.”Quoi qu’il arrive aux crypto-actifs dans les prochains mois, je m’attends à ce que la crypto-finance et la technologie se poursuivent”. Selon lui, elles ont le potentiel d’apporter d’énormes changements sur le marché et d’améliorer l’efficacité.”

Cela soulève la question suivante : Qui seront les prochains géants de la technologie ? Il y a quelques entreprises qui semblent sortir du bois dans le contexte actuel. L’une d’entre elles est la bourse FTX et Binance, qui veut embaucher plus 2 000 employés supplémentaires, alors que tous ses concurrents réduisent leurs effectifs.

Ce dernier semble avoir changé d’avis sur les crypto-monnaies en quelques mois seulement. Jon Cunliffe a mis en garde en décembre contre le danger de contagion entre les crypto-monnaies et la finance traditionnelle en cas de forte baisse des crypto-monnaies.

Il a déclaré que leur prix peut fluctuer assez fortement et pourrait théoriquement ou réellement tomber à zéro, dans une interview accordée à la BBC. “Je pense que le moment où il faut s’inquiéter, c’est lorsqu’elles deviennent une partie du système financier. C’est à ce moment-là qu’une importante correction de prix pourrait affecter d’autres marchés et acteurs des marchés financiers.

Aucune valeur intrinsèque

Malgré ce changement de perspective, la Banque d’Angleterre reste toujours sceptique à l’égard des crypto-monnaies.

Andrew Bailey, le gouverneur de la Banque d’Angleterre a déclaré le 13 juin que les cryptomonnaies n’avaient “aucune valeur intrinsèque” après l’effondrement du marché des cryptomonnaies. Cette déclaration est en accord avec les propos de Christine Lagarde (la présidente de la Banque centrale européenne).

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.