L’interprétation rigide de la SEC menace-t-elle l’avenir des cryptomonnaies aux États-Unis ?

Suite à des négociations tendues avec la U.S. Securities and Exchange Commission (), le CEO de Coinbase, Brian Armstrong, évoque un avenir sombre pour l'industrie de la cryptomonnaie aux États-Unis. Ses déclarations surviennent ès une série d'actions en justice et des changements d'approche de la SEC concernant la des .

Un tournant inquiétant pour les cryptomonnaies

Alors que la SEC a précédemment donné son feu vert à pour devenir une entreprise cotée en bourse, la situation a radicalement changé depuis environ un an. Le CEO de Coinbase, Brian Armstrong, a déclaré dans une interview récente avec le Journal :

« Un totalement différent a commencé à se faire sentir. »

Selon Armstrong, la SEC a suggéré que « tout autre chose que le Bitcoin est un titre », ce qui contredit l'interprétation de la loi par Coinbase et pose de sérieux problèmes pour l'avenir de l'industrie de la cryptomonnaie.

Lire Plus  Les contrats à terme XRP enregistrent un nouveau record d'intérêt ouvert pour 2023

Le premier acte symbolisant ce changement de ton de la part de la SEC fut la demande de retrait de la cryptomonnaie xrp de la plateforme Coinbase. Même si le procès contre Ripple, la société émettrice de xrp, est toujours en cours, Armstrong insiste sur le fait que leur intention était de collaborer avec les régulateurs.

Une bataille pour la clarté réglementaire

En dépit des efforts de Coinbase pour travailler avec la SEC, l'entreprise se trouve actuellement en pleine bataille juridique. Armstrong a révélé que la plateforme d'échange a eu plus de 30 réunions avec la SEC au cours des 12 derniers mois, cherchant à obtenir une clarté réglementaire. Cependant, la réponse du régulateur a été tout sauf claire. Armstrong déclare :

« Nous avons reçu toutes les questions possibles de la SEC, sans obtenir de clarté réglementaire sur la manière dont nous pourrions opérer. »

Cette rigidité de la SEC a provoqué les actions en justice actuelles contre l'entreprise. Le ton inflexible de la SEC pourrait bien mener à une exode des entreprises de cryptomonnaies hors des États-Unis, selon Armstrong. En effet, il s'interroge : « Est-ce la fin de l'industrie de la cryptomonnaie aux États-Unis ? » Une question qui laisse planer une inquiétude réelle quant à l'avenir de ce secteur en plein essor.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :