Un juge a approuvé l’extradition de Sam Bankman-Fried des Bahamas vers les États-Unis pour répondre aux accusations concernant l’effondrement de FTX

Selon les dernières informations, le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, se dirige vers les États-Unis pour faire face à des accusations criminelles sur l'effondrement de son échange de crypto, après qu'un juge ait approuvé son extradition des Bahamas.

Dans une déclaration sous serment qui a été lue à haute voix au tribunal mercredi, Bankman-Fried a déclaré qu'il avait « le désir de rendre les clients concernés entiers » et qu'il avait accepté de ne pas contester son extradition.

L'extradition de SBF vers les États-Unis

Pour répondre aux allégations de électronique, de fraude sur titres, de blanchiment d'argent et de violation des lois sur le financement des campagnes électorales, SBF pourrait s'envoler pour New York dès mercredi ès-midi.

Il sera inculpé après son arrivée au tribunal fédéral de Manhattan, mais le jour et l'heure de l'audience ne sont pas encore connus. Les accusations font suite à la fameuse faillite de FTX, qui est devenu insolvable le mois dernier.

Au tribunal, Sam Bankman-Fried a déclaré qu'il « se porte bien » au juge d'instance, Shaka Serville. Lorsqu'on a demandé à M. Bankman-Fried s'il était en bonne santé ou non, il a répondu « Oui« .

Lire Plus  FTX : Comment les médias grand public ont couvert toutes les dérives de Sam Bankman-Fried

Huit chefs d'accusation criminels

Le magnat de la de 30 ans fait face à huit chefs d'accusation criminels de la part des procureurs fédéraux du district sud de New York, y compris des accusations de complot, de fraude et de blanchiment d'argent.

Il a maintenu qu'il n'avait pas l'intention de commettre une fraude et qu'il n'était pas au courant de tous les détails d', son fonds spéculatif en crypto- qui est accusé d'avoir joué avec les dépôts des clients.

La saga Sam Bankman-Fried

La bascule inattendue de l'extradition est un nouveau rebondissement dans le drame juridique qui a commencé début novembre, lorsqu'une ruée sur les dépôts a mis au jour un déficit de 8 milliards de dollars dans les comptes de . La controverse a commencé lorsque la bourse a tenté de limiter les retraits des clients, pour finalement la désactiver sans aucune annonce préalable.

Lire Plus  Pour Mike Novogratz, Sam Bankman-Fried doit finir en prison !

De plus, les procureurs et les régulateurs américains allèguent que depuis la fondation de FTX en 2019, Bankman-Fried est à l'origine d'une fraude massive. Où il a été retrouvé en train d'utiliser les fonds des clients pour financer des achats immobiliers extravagants aux Bahamas, des investissements dans d'autres sociétés, des contributions politiques et une campagne de marketing glamour.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :