Le Bitcoin une solution pour le Sri Lanka après sa faillite annoncée ?

Le 9 juillet, des manifestants contre la faillite du pays ont envahi la résidence présidentielle du Sri Lanka. Cela a suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, demandant si un tel scénario pouvait se produire dans d’autres pays et quel rôle jouerait le bitcoin pour sauver le pays de la faillite.

La plupart des gens pensent que la faillite est quelque chose qui ne pourrait jamais leur arriver. Pourtant, 1,5 million d’Américains par an font faillite. Imaginez maintenant que votre pays fasse cela et que vous n’ayez aucun contrôle sur les événements et la politique monétaire qui y conduisent. Le bitcoin est une assurance contre cela“, a exprimé ColumbusBitcoin.

Le bitcoin vous permet de stocker votre argent en autodétention afin d’en conserver la valeur en cas de crise économique ou de faillite bancaire, comme cela s’est produit en Argentine il y a quelques années.

En outre, en cas d’augmentation de son coût, l’épargne peut également être enrichie afin de la rendre plus résistante aux crises économiques et à l’inflation. Il est possible de la valoriser, mais elle peut aussi être perdue, comme cela a été le cas lors des marchés baissiers actuels. Il s’agit donc d’un actif à haut risque.

Malgré le risque encouru, un homme du nom de Priyankar Roy, originaire d’Inde, a déclaré que les habitants du Sri Lanka et de tous les pays du tiers monde confrontés à des problèmes d’hyperinflation devraient choisir de se lancer dans le bitcoin. “Il est garanti que cela va changer la dynamique de la politique monétaire et la santé économique de leurs États“, a-t-il estimé de son point de vue.

Lire Plus  Selon le PDG de Tron, le Sri Lanka est désormais officiellement en mode DAO

 

La communauté Bitcoin craint que d’autres pays fassent faillite comme le Sri Lanka

En accord, Carlos Leon, un autre membre de la communauté des bitcoiners, a fait valoir que le Sri Lanka “s’est complètement effondré” face à la faillite déclarée. Et il pense que cela se répétera dans de nombreux pays du monde en développement au cours des prochains mois en raison de l’inflation des denrées alimentaires et de l’énergie. En ce sens, il considère le bitcoin comme une solution possible.

Bien que dans ce même scénario, d’autres considèrent que le bitcoin n’est pas un refuge contre les crises économiques en raison des chutes de prix qu’il peut effectuer. En ce sens, un utilisateur nommé Eder a déclaré que la dépréciation de la crypto-monnaie pourrait faire du Salvador le deuxième pays à déclarer faillite après le Sri Lanka pour avoir une grande partie de ses avoirs dans la crypto-monnaie.

À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info