Billy Markus, le cofondateur de Dogecoin, qualifie ceux qui croient en LUNA 2.0 de “vraiment stupides”

Le cofondateur de Dogecoin, Billy Markus, a critiqué la tentative de Terra de relancer LUNA, qualifiant ceux qui y croient de “vraiment stupides”.

L’implosion de l’écosystème Terra a fait les gros titres ces dernières semaines. Les utilisateurs ont perdu des milliards et des vies ont été bouleversées lorsque la monnaie stable UST a perdu sa valeur de 1 dollar. Tous ces éléments indiquent que des agissements louches au sein de la hiérarchie de Terra et au-delà ont entrainé la chute du stablecoin et de son collatéral Luna.

Parmi les exemples d’allégations que l’on trouve sur les Forums et Twitter, citons la manipulation des investisseurs de Terra par des entités importantes, l’utilisation du protocole Mirror pour enrichir des personnalités de haut rang, et les liens du fondateur de Terra, Do Kwon, avec le projet de stablecoin algorithmique Basis Cash qui a échoué.

Avec autant de red flags émergeant de l’autopsie de Terra, Billy Markus a-t-il raison de parler de stupidité ?

Terraform Labs va relancer LUNA

La rumeur d’une relance de Terra est apparue pour la première fois le 16 mai, lorsque Do Kwon a publié un tweetstorm détaillant un plan de relance. Ce plan impliquait initialement de forker l’ancienne chaîne en une nouvelle chaîne sans le composant stablecoin UST.

https://twitter.com/stablekwon/status/1526258282926510081

Les développeurs ont depuis déclaré que LUNA 2.0 sera une toute nouvelle chaîne et non un fork. La distribution des jetons de la nouvelle chaîne prendra la forme d’un airdrop aux “stakers, détenteurs, détenteurs résiduels d’UST et développeurs d’applications essentielles” de l’ancienne chaîne.

https://twitter.com/stablekwon/status/1526258284675534848

La communauté a voté en faveur de la proposition 1623 le 25 mai, ouvrant ainsi la voie au lancement de LUNA 2.0. Le lancement et l’airdrop des jetons étaient prévus pour le 27 mai, mais une annonce faite ce jour-là a reporté cette date au 28 mai.

La communauté s’y oppose.

Joshua Fernando, cofondateur et PDG de la société de crédit carbone eCarbon, a évoqué les dangers de la relance de LUNA. Fernando a soulevé plusieurs points critiques concernant la relance, notamment :

  • Le manque de divulgation sur la façon dont LUNA 2.0 tirera sa valeur, d’autant plus qu’il lui manquera un composant stablecoin.
  • Une pression de vente massive une fois la période d’acquisition terminée, les détenteurs cherchant à récupérer leurs pertes et à fuir vers des projets plus sûrs.
  • Un conflit d’intérêt avec les bourses (qui soutiennent l’airdrop et le relancement), car elles pourraient aussi chercher à récupérer leurs pertes.
Lire Plus  Le stablecoin UST de Terra a brièvement perdu son ancrage au dollar

Le consensus sur Twitter est à peu près le même, et les tweets se moquant de la relance ne manquent pas. Par exemple, @Mister_Ch0c a comparé l’investissement dans LUNA 2.0 au fait de raviver une relation avec un ex qui l’a trompé.

De même, Markus ne s’est pas privé de tweeter ce qu’il pensait de l’intelligence des investisseurs de LUNA 2.0, qu’il a qualifiés de ” joueurs de crypto vraiment stupides.

 

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info