Le marché boursier américain plonge et les principaux indices sont à la peine, les craintes d’une récession continuent de dominer les perspectives financières

Le marché boursier a enregistré des chiffres décevants jeudi, alors que les craintes d’une récession continuent de dominer les perspectives financières.

La chute des marchés boursiers qui a caractérisé ces dernières semaines s’est poursuivie jeudi à la suite de la publication de résultats décevants par les principales banques. Les perspectives financières sont restées sombres face à l’imminence d’une récession, alors que les traders et les économistes envisageaient un nouveau resserrement de la politique monétaire de la Fed.

Deux des trois principaux indices ont terminé en baisse dans un contexte de chute généralisée des marchés boursiers. Par exemple, le Dow Jones Industrial Average a perdu 142,62 points, soit 0,46 %, pour clôturer à 30 630,17. De plus, le S&P 500 a également perdu 0,3 % à 3 790,38. Pendant ce temps, le Nasdaq Composite a progressé de 0,03 % pour terminer à 11 251,19.

Les pertes du Dow Jones ont été menées par les baisses de JPMorgan, Goldman Sachs et American Express. Dans le même temps, les plus grands perdants du S&P sont issus des secteurs de l’énergie, des matériaux et de la finance. Le Nasdaq a enregistré des résultats mitigés parmi ses grands piliers technologiques, avec une hausse de 1 % des valeurs des technologies de l’information. Les actions du géant de l’électronique grand public Apple et du géant des semi-conducteurs Nvidia ont gagné respectivement 2 % et plus de 1 %. À l’inverse, le poids lourd des médias sociaux Meta Platforms et la société de cloud computing Salesforce ont vu leurs actions chuter.

Les actions étaient bien parties pour terminer la semaine dans le rouge une fois de plus. Sam Stovall, responsable de la stratégie d’investissement chez CFRA, a commenté cette tendance par rapport aux résultats décevants des grandes banques jusqu’à présent :

“Si les banques sont un baromètre de l’ensemble de l’économie ainsi que de ce que nous sommes susceptibles d’obtenir d’autres rapports de résultats à l’avenir, ce sera un trimestre peu glorieux.”

Le plongeon des marchés boursiers défini par les derniers rapports trimestriels des grandes banques et la perspective de nouvelles hausses des taux de la Fed

Les analystes ont accordé une attention particulière aux derniers rapports sur les résultats des grandes institutions financières. Les analystes estiment que ces rapports pourraient donner des indications sur la manière dont l’économie américaine pourrait se comporter dans la perspective d’une récession.

Le rapport financier trimestriel du géant bancaire JP Morgan, basé à New York, a révélé jeudi une baisse de 3,5 % des actions de la société. Selon JP Morgan, la raison de la sous-performance de l’action est l’énorme réserve de créances douteuses. En outre, le PDG de la banque, Jamie Dimon, a également mis en garde contre des perspectives plus sombres concernant l’économie dans un avenir proche.

En raison de la hausse des taux d’intérêt induite par la Fed, de nombreuses banques ont vu leurs estimations de bénéfices augmenter peut-être un peu trop. Cela a suscité quelques inquiétudes en raison de la probabilité que les chiffres plongent à cause de l’inflation. Commentant cette tendance, Bob Doll, directeur des investissements chez Crossmark Global Investments, a déclaré :

“Le marché s’inquiète enfin du fait que les estimations, après avoir augmenté presque sans arrêt au cours du premier semestre de cette année, vont subir une certaine pression, et bien sûr le coupable d’aujourd’hui est JPMorgan.”

Bob Doll a ajouté que ces bénéfices n’étaient pas de bon augure pour une économie au bord de la récession. Il a conclu en disant que “[ces chiffres] doivent baisser”.

La contre-performance boursière de jeudi fait suite à la publication récente de l’indice des prix à la consommation (IPC) pour le mois de juin. S’établissant à 9,1 %, l’IPC a probablement déclenché la possibilité d’une nouvelle hausse des taux de la Fed dans le courant du mois, qui pourrait atteindre 100 points de base.

À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info