Google Cloud révèle des conversations productives avec les autorités de l’UE sur la réglementation de l’IA.

Google discute avec l'UE pour trouver une voie à suivre dans le développement de l'IA

Google est engagé dans des discussions fructueuses avec les autorités de l'Union européenne (UE) afin de réglementer l' (). Ces discussions préliminaires visent à concevoir une technologie d'IA sûre et responsable.

Le PDG de Google Cloud partage les objectifs de l'entreprise avec l'UE

Thomas Kurian, PDG de , a révélé que les échanges avec les régulateurs se focalisent sur le progrès technologique et la maximisation des opportunités offertes par l'IA. Tout en reconnaissant les risques associés à cette technologie, M. Kurian souligne les énormes capacités et la valeur qu'elle apporte aux individus.

Google répond aux préoccupations des régulateurs de l'UE

Cloud s'engage à répondre aux inquiétudes de l'UE et d'autres régions concernant l'IA. L'une des préoccupations des régulateurs concerne la difficulté de distinguer l'art généré par l'IA de l'art humain. Dans ce contexte, Google a annoncé une nouvelle fonctionnalité permettant de filigraner les images générées par l'IA et d'y inclure des métadonnées.

Lire Plus  Renault et Google renforcent leurs liens de partenariat dans le cadre du développement des véhicules du futur

En parallèle, la semaine dernière, Google Cloud a lancé une fonction d'IA innovante visant à lutter contre le blanchiment d'. Cette fonction répond aux exigences de gouvernance du secteur bancaire et a déjà été testée avec succès par l' Holdings Plc.

Les régulateurs de l'UE se préoccupent de l'IA générative

Les décideurs politiques de l'UE sont méfiants à l'égard de l'IA générative, qui permet la production massive de contenus. Ils estiment que cette technologie pourrait nuire aux créateurs en violant leurs droits d'auteur. Pour répondre à cette préoccupation, le Parlement européen a adopté une loi exigeant que les programmes étiquettent le contenu généré par l'IA afin de réduire la propagation de fausses informations.

La loi européenne sur l'IA protège les utilisateurs et la démocratie

Outre l'étiquetage, la européenne sur l'IA protège les utilisateurs en interdisant la surveillance excessive et la reconnaissance faciale. Elle interdit également l'utilisation de l'IA pour l'analyse comportementale et pour influencer les décisions des électeurs lors des élections. De plus, cette loi sera réexaminée périodiquement pour évaluer les nouvelles à risque élevé.

Lire Plus  Elon Musk s'inquiète de l'intelligence artificielle et appelle à une surveillance réglementaire: une préoccupation majeure pour l'avenir.

Avec ces discussions et le respect des réglementations, Google cherche à créer une « voie à suivre » dans le développement de l'IA, en maximisant les opportunités tout en garantissant la sécurité et la responsabilité de cette technologie.

4.3/5 - (7 votes)

Paul Laurent

Paul est un passionné de FinTech, de RV et du . Sa passion pour la et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :