C’est maintenant la guerre entre Twitter et Binance !

Twitter poursuit Binance et des dizaines d'autres sociétés dans le cadre de son procès contre Elon Musk

La bataille juridique entre Twitter et Elon Musk au sujet de l’opération d’acquisition ratée de la réseaux de médias sociaux est de plus en plus complexe, et Twitter a maintenant poursuivi Binance.

Twitter poursuit les sociétés impliquées avec Elon Musk dans l’acquisition, y compris Binance.

Les avocats de Twitter impliqués dans le procès intenté contre Elon Musk au sujet de son acquisition ratée de 44 milliards de dollars sont prêts à assigner des dizaines de sociétés qui ont été impliquées d’une manière ou d’une autre dans la proposition d’achat faite par Elon Musk pour acquérir Twitter.

Parmi les sociétés citées figurent la bourse de crypto-monnaies Binance, Factorial Funds, Benefit Street, Bandera Partners, Founders Fund Growth II Management, Credit Suisse et Morgan Stanley. Les avocats de Twitter veulent connaître les détails des conversations qu’il a eues avec Elon Musk dans les jours tendus où il aurait décidé de se retirer de cet achat pour 44 milliards de dollars.

En réponse, les avocats de Musk ont décidé d’assigner Goldman Sachs et JP Morgan à titre de témoins, afin d’obtenir des éclaircissements sur les conseils qu’ils ont prodigués à Twitter lors de la vente de l’entreprise.

De son côté, Elon Musk continue d’affirmer que Twitter n’a pas fourni les documents nécessaires pour avoir une idée du nombre de faux profils existant sur le réseau social. La réponse de Twitter, anticipée via le réseau social le 8 juillet par son PDG Bret Taylor, a consisté à poursuivre le propriétaire milliardaire de Tesla en justice pour le forcer à respecter ses engagements.

Selon Musk, les déclarations publiques de Twitter sur la prévalence des bots sont trompeuses et il a récemment demandé officiellement qu’elles soient rendues publiques par un juge afin qu’il soit prouvé qu’elles dépassent l’estimation de moins de 5% des mDAUs (monetizable Daily Active Users).

Lire Plus  Binance montre son soutien Terra Classic avec une annonce forte

Les données ne correspondent pas et Elon Musk tente de clore l’accord

Twitter ne nie pas que cette estimation puisse être erronée, mais considère en même temps ce fait comme un simple prétexte pour pouvoir retirer l’offre d’achat soumise.

Dans une assignation distincte, adressée aux entreprises ayant joué un rôle dans cette opération, Twitter a demandé à ces dernières de lui remettre tous les documents et communications liés au tweet de Musk du 17 mai, évoquant “une certaine possibilité” que les bots Twitter et/ou le pourcentage de faux comptes ou de comptes de spam “puissent dépasser 90 %” des utilisateurs actifs quotidiens.

Les avocats de Twitter affirment que la clause relative aux données des robots n’était présente nulle part dans l’accord, tandis que les avocats de Musk affirment qu’elles sont nécessaires pour :

“faciliter le financement et la planification financière de Musk pour la transaction et s’engager dans la planification de la transition de l’entreprise […]”.

Le procès devrait débuter le 17 octobre, mais compte tenu des prémisses, il est certain que la bataille sera très dure entre les deux parties au cours des prochains mois, et les surprises ne manqueront certainement pas.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Bitcoin

Monsieur Bitcoin est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info