Coinbase : Brian Armstrong affirme que la bourse réduit ses coûts et se concentre sur les abonnements

Brian Armstrong souhaite que Coinbase se débarrasse de sa « lentille américaine » et soit « la plus réglementée » dans le domaine de la crypto-.

Malmenée par le marché baissier de la crypto-monnaie, réduit ses coûts et modifie son modèle de , selon son PDG .

Au deuxième trimestre de cette année, Coinbase a connu une baisse de 60% de ses revenus et a déclaré une perte nette de 1,1 milliard de dollars. Dans une interview avec CNBC publiée mardi, Armstrong a réfléchi à l'histoire de la bourse de crypto depuis dix ans et aux plans pour l'avenir.

Un point important à retenir ? Armstrong veut s'éloigner des frais de négociation comme principale source de revenus, expliquant que si ces frais apportent des revenus pendant les marchés haussiers, ce flux de trésorerie se tarit lorsque le sentiment baissier s'installe.

« Nous investissons aujourd'hui tellement dans les revenus des abonnements et des services« , a déclaré Armstrong à propos de ses projets pour l'avenir.

« Nous nous rendons compte que les frais de négociation… [seront] toujours une grande partie de notre activité dans dix ans, voire dans vingt ans, mais j'aimerais arriver à un endroit où plus de 50 % de nos revenus proviennent des abonnements et des services. »

Lire Plus  Voici ce qu'un milliardaire pense des crypto-monnaies à l'heure actuelle.

Il a déclaré qu'actuellement, 18% des revenus de Coinbase proviennent de services d'abonnement.

Quels types d'abonnements Coinbase proposera-t-elle à l'avenir ? « Il y a un certain nombre en cours de réalisation« , a déclaré Armstrong, faisant allusion à des services de jalonnement par abonnement et à d'autres offres.

La bourse propose des services Cloud et un produit d'abonnement distinct, Coinbase One, qui est encore en version bêta mais qui offre un support client de plus haut niveau et d'autres avantages.

Alors que Coinbase s'éloigne de la dépendance aux frais, Armstrong pense également que la société doit s'éloigner d'une perspective centrée sur les .

« Avec le recul, nous avons peut-être appliqué une lentille un peu trop américaine au paysage mondial, et je dirais en fait que cela pourrait être une erreur que nous avons commise au cours des deux dernières années », a-t-il déclaré. « Nous sommes en train de changer cela. »

Aujourd'hui, Coinbase offre des services d'achat et de vente de crypto-monnaies dans une poignée de pays – principalement les nations développées d'Amérique du Nord et d' – mais ce n'est pas encore une bourse véritablement mondiale.

Lire Plus  Coinbase demande à un juge de forcer la SEC à réglementer le marché des crypto-monnaies

Armstrong a déclaré que Coinbase – qui a été fondée en 2012 – a déjà traversé quatre cycles de marché baissier. Donc, bien qu'il dise qu'il n'est pas particulièrement effrayé, Coinbase a déjà licencié 18% de son personnel plus tôt cette année et va réduire les coûts dans un effort pour planifier un marché baissier qui dure 12-18 mois ou plus.

Lorsqu'on lui a demandé si d'autres licenciements pourraient être à l'horizon, M. Armstrong a répondu qu'il ne fallait jamais dire jamais, mais il a ajouté que la première série de licenciements « était conçue pour être un événement unique. »

Alors que Coinbase cherche à garder les choses au plus juste, elle doit s'inquié d'autres problèmes.

Un client poursuit la bourse pour 5 millions de dollars pour des violations présumées des et parce que les services de Coinbase seraient tombés en panne pendant les moments de volatilité économique, ce qui a conduit le trader à ne pas pouvoir gérer ses fonds.

Un trio de chercheurs financiers australiens allègue quant à lui que Coinbase est un foyer de délits d'initiés, estimant que 10 à 15 % des 146 nouvelles cotations de crypto-monnaies étudiées impliquaient des délits d'initiés. (Coinbase a précédemment déclaré  qu'elle avait une « tolérance zéro » pour ces comportements illicites et qu'elle menait des enquêtes « le cas échéant »).

Lire Plus  Google annonce un partenariat stratégique avec Coinbase !

« Nous voulons être le produit le plus conforme, le plus réglementé et le plus fiable qui soit« , a déclaré Brian Armstrong.

4.3/5 - (7 votes)

Paul Laurent

Paul Laurent est un pionnier dans l'univers des , mariant avec brio sa passion pour la liberté financière et philosophique à une expertise pointue en . Armé d'une solide formation en économie et en philosophie, il navigue à la frontière de la technologie et de la liberté, faisant de lui un guide précieux pour ceux qui cherchent à comprendre et à investir dans le monde des cryptomonnaies. Son voyage autour du globe après ses études a enrichi sa vision, renforçant son engagement pour une vie d'investissement prudente et éclairée. Aujourd'hui, vivant de ses investissements et contribuant activement à Actucrypto.info, Paul partage son savoir, son expérience, et sa vision d'un avenir où chacun peut atteindre la liberté financière. Son parcours est une source d'inspiration, illustrant la puissance de la curiosité, de l'aventure, et de la connaissance.

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :