Découvrez quels sont les 3 facteurs qui vont pousser Bitcoin et Ethereum vers le haut au prochain bull run

Après le spectaculaire bull run de 2021, le monde des cryptomonnaies a entamé un chapitre fascinant, marqué par l'émergence des NFTs et un recentrage des débats autour de la tokenisation. Les innovations telles que les Ordinals, les solutions de layer 2, et l'abstraction prennent de l'ampleur, promettant un avenir prometteur pour Bitcoin, Ethereum, et la démocratisation des cryptomonnaies auprès du grand public et des entreprises traditionnelles. Découvrez comment ces facteurs dynamisent le marché et préparent le terrain pour une adoption plus large de cette technologie révolutionnaire.

La apporte de nouvelles perspectives d'évolution pour les cryptomonnaies et 3 nouveaux facteurs devraient apparaitre sur Bitcoin et Ethereum lors du prochain bitcoin-atteint-son-plus-haut-niveau-depuis-6-mois-au-dessus-de-24-000/">bull run. Pour bien comprendre les 3 facteurs que nous allons vous présenter dans la suite de cet article, vous devez comprendre que tout prend la forme de données. Votre est une donnée, tout comme votre identité, vos informations personnelles et les billets que vous avez achetés pour aller voir le concert de votre chanteur préféré avec vos amis.

Depuis plusieurs années maintenant, la blockchain et les NFT sont vus comme étant des solutions de stockage de données et devraient prendre une place de plus en plus importante dans notre quotidien dans les années à venir.

Bien que toutes les données n'ont pas besoin d'être stockées sur la blockchain, la possibilité de stocker des données sur la transforme radicalement la façon dont nous stockons, partageons et utilisons les données dans la vie de tous les jours.

D'ailleurs, depuis peu, il semblerait que ces besoins en tokenisation et en stockage de données débarquent sur Bitcoin !

Les Ordinals continuent de croître sur Bitcoin et de chambouler la blockchain

En janvier 2023, Casey Rodamor a publié publiquement le protocole Ordinals sur Bitcoin. Ce protocole qui, en bref, permet d'inscrire de manière permanente et immuable des données sur la blockchain Bitcoin a provoqué un véritable chamboulement dans l'écosystème des cryptos.

Le protocole Ordinals n'a pas été le premier protocole à permettre cela, mais a été celui qui a obtenu le plus de popularité. Moins d'un an ès l'apparition de ce protocole sur Bitcoin, il semblerait que l'enthousiasme pour les Ordinals ne diminue pas. En effet, plusieurs membres de la communauté de Bitcoin ont réalisé de nombreuses expériences dans lesquelles ils ont inscrit des œuvres d'art, des musiques ou encore des articles de média sur la blockchain Bitcoin.

Lire Plus  Les ETFs en Ligne de mire : comment le changement de politique de Google impacte les fonds crypto

Ordinals n'est pas un simple protocole technique. Ce protocole a permis de changer l'état d'esprit qui régnait sur Bitcoin et d'ajouter une touche culturelle. Depuis, Bitcoin est vue comme étant une blockchain pouvant être utilisée pour créer des projets, des ainsi que des mouvements culturels.

Pour des questions de coûts, toutes les données n'ont pas besoin d'être stockées sur la blockchain et cela devrait profiter à des protocoles comme Taproot Assets qui permet de créer des actifs sur Bitcoin, mais d'une façon qui stocke les données en dehors de la blockchain. Ce qui permet de diminuer grandement les coûts.

Les layer 2 vont réduire les coûts et contribuer à l'adoption des cryptomonnaies

Si vous étiez là pendant le bull run de 2021, vous devriez vous souvenir des frais de transactions sur … En 2021, il était nécessaire de payer plusieurs dizaines voire centaines de dollars pour réaliser une transaction ou minter un NFT sur la blockchain Ethereum.

Les transactions couteuses et lentes sont très contraignantes et lors de la prochaine phase de hausse, les blockchains de seconde couche (Layer 2) seront indispensables. Les layers 2 existaient déjà en 2021, mais ni le marché ni ces blockchains n'étaient suffisamment matures pour être adoptées et utilisées par le grand public. Maintenant que la tempête s'est calmée et que le clame règne sur le marché des , les blockchain de seconde couche ont pu se développer correctement, se stabiliser et sont désormais prêtes à accueillir une nouvelle phase de hausse.

Lire Plus  Jump Trading réévalue sa stratégie crypto et lâche Wormhole

De plus, dans les prochains mois, la mise à jour EIP-4844 devrait arriver sur le réseau Ethereum et permettra de réduire les frais de transactions. Ce qui contribuera d'autant plus à l'adoption des cryptomonnaies et de la blockchain par le grand public.

Ces 3 facteurs qui vont pousser Bitcoin et Ethereum vers le haut au prochain bull run
Frais de transaction sur des blockchains de seconde couche.

Les solutions d'abstraction , la principale passerelle pour les acteurs du Web3

Dans les années à venir, les solutions d'abstraction seront la principale passerelle pour les utilisateurs et les grandes entreprises traditionnelles qui souhaiteront se développer dans le Web3. Dans certains cas, la décentralisation est plus un obstacle qu'une aide.

Par exemple, pour des besoins de billets ou de justificatifs tokénisés, la valeur ajoutée de la blockchain ne réside pas dans la décentralisation du système. Dans ce cas précis, la valeur ajoutée de la blockchain consiste à simplifier l'expérience utilisateur en simplifiant des processus qui étaient jusque là très difficiles à utiliser et en participant à la réduction des frais pour les particuliers et les entreprises.

En 2021, les solutions d'abstraction étaient le pont manquant dans l'écosystème des cryptomonnaies, mais désormais, ces solutions sont prêtes à être utilisées.

Lire Plus  Crypto Comeback : cet indice clé rebondit en positif après mai 2022 !

Avec les solutions d'abstraction, il ne s'agit pas de mettre fin à la décentralisation, mais d'avoir le choix. Ceux qui veulent rester décentralisés à 100 % peuvent le faire, mais ceux qui ne souhaitent pas être décentralisés peuvent ne pas l'être.

Les solutions d'abstraction sont peu mises en avant, mais sont indispensables pour les entreprises traditionnelles qui souhaitent faire un premier pas dans le . Pour que la blockchain et les cryptomonnaies soient de plus en plus adoptées, il est important de faciliter la tâche aux entreprises.

À ce jour, les principales blockchains sont vues comme étant des plateformes peu complexes à être utilisées et sont prêtes à être adoptées par les particuliers et les entreprises du monde traditionnelles.

Les Ordinals, les layer 2 et les solutions d'abstraction sont des facteurs qui vont participer au développement de la blockchain et des cryptomonnaies dans le futur. Ces 3 facteurs vont favoriser l'adoption des cryptomonnaies par le grand public et permettre aux entreprises traditionnelles de se développer dans le Web3 et de faciliter leurs processus grâce à la blockchain et à la décentralisation.

4.4/5 - (8 votes)

Alexandre Plunian

Passionné par l'économie, la finance et l', je partage mes connaissances en écrivant des articles sur les cryptomonnaies, la bourse et l'.

Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :