FTX : Sam Bankman-Fried risque 612 000 ans de prison s’il est reconnu coupable !

SBF, le fondateur de la défunte bourse de crypto-monnaies FTX, a été arrêté par les autorités des Bahamas, après que des procureurs américains ont déposé des accusations criminelles contre lui.

Sam Bankman-Fried (SBF), l'ancien PDG de FTX, a été arrêté aux Bahamas alors qu'il devait faire un témoignage en ligne mardi devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants des .

Sur , le procureur américain du district sud de New York (SDNY), Damian Williams, a annoncé l'arrestation et déclaré que SBF avait été placé en détention à la demande du gouvernement américain suite au dépôt d'un acte d'accusation scellé par le SDNY.

SBF risque 612 000 ans de prison

Le New York Times rapporte que les charges retenues contre SBF dans l'acte d'accusation, qui sera rendu public mardi. Il s'agit de blanchiment d'argent, de boursière, de fraude électronique et de complot en vue de commettre une fraude électronique. Bien sûr, SBF devrait également être accusé d'avoir trop parlé et d'avoir allongé sa peine de 15 ans en étant un sociopathe mégalomane. Cependant, nous préférons nous concentrer sur sa tentative de corruption de l'ensemble du parti démocrate.

Lire Plus  FTX suspend la vente de sa participation de 500 millions de dollars dans Anthropic

Un avocat intervient, disant que SBF peut risquer jusqu'à 612 000 ans de prison, conformément aux directives fédérales sur les peines.

On peut s'interroger sur le timing, car cela s'est produit une semaine seulement ès que Carline Ellison, l'ancienne PDG d'Alameda Capital, a été repérée à New York et a demandé conseil au cabinet d'avocats WilmerHale.

Toutefois, selon la déclaration, les États-Unis demanderont bientôt aux Bahamas d'extrader Bankman-Fried.

« Le procureur général a déterminé qu'il était approprié de demander l'arrestation de SBF et de le maintenir en détention conformément à la loi sur l'extradition de notre pays, à la lumière de la notification reçue et des informations fournies avec.

« Conformément à la loi bahamienne et à ses obligations en vertu de son traité d'extradition avec les États-Unis, les Bahamas ont l'intention de traiter toute demande officielle d'extradition dès qu'elle sera présentée. »

John Ray n'a pas été surpris par l'arrestation de Sam Bankman-Fried

Après que John Ray, l'actuel PDG de , ait affirmé dans des remarques préparées que FTX avait « mélangé » des fonds, cela n'aurait pas dû être une surprise totale. Cela suggère qu'il ne sera pas présent à l'audition du Congrès dirigée par Maxine Waters demain. Ce qui est regrettable car nous aurions aimé entendre des réponses.

Après l'échec de sa fusion potentielle avec la principale bourse de -monnaies Binance, FTX a déposé son bilan le mois dernier. L'effondrement tristement célèbre de la bourse de crypto-monnaies, qui a fait disparaitre l'argent de milliers d'investisseurs. Elle fait toutefois l'objet d'une enquête de la commission des services financiers de la Chambre des représentants des États-Unis.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :