La Banque d’Angleterre rejette la licence bancaire de Revolut UK !

Revolut : un rejet possible de sa demande de licence bancaire britannique

, le géant britannique de la fintech, fait face à un rejet possible de sa demande de licence bancaire britannique soumise à la Banque d' (BoE). Après une campagne de deux ans pour l'obtention de cette licence, certains rapports indiquent que l'institution financière britannique aurait rejeté la demande de Revolut.

Les raisons de ce rejet sont encore floues, mais certains pensent que la situation financière de la principale fintech aurait joué un rôle. Cette décision pourrait ainsi porter un coup sévère aux plans de croissance opérationnelle de la société.

Des obligations requises pour l'approbation de la licence

Le Telegraph a rapporté que la Prudential Regulation Authority (PRA) avait exigé certaines obligations de Revolut en vue de l'approbation de la licence. Celles-ci comprennent la production de comptes avec des opinions d'audit sans réserve et la simplification de la structure des actions. En mars dernier, la PRA avait également révélé son intention d'émettre un avertissement statutaire concernant Revolut au gouvernement. Plus de sept semaines après cette annonce, la PRA n'a toujours pas délivré la licence à Revolut. Des pourparlers urgents sont en cours pour sauver la demande de licence.

L'impact sur les services existants de Revolut

Bien que l'absence de licence britannique n'ait pas d'impact sur les services existants de Revolut, la néobanque ne serait pas en mesure d'offrir des services plus traditionnels, tels que des prêts hypothécaires et des prêts aux clients au . Cette situation pourrait potentiellement nuire au résultat net de Revolut. Pour le moment, la société n'a pas encore commenté la décision de la BoE.

Lire Plus  Sam Bankman-Fried annonce le lancement d'une V2 deFTX qui va révolutionner les crypto !

Revolut, la « super application » financière

Fondée en 2015 par Nikolay Storonsky et Vlad Yatsenko, Revolut est une « super application » financière qui offre une large gamme de services à ses clients. Elle est devenue l'une des plus précieuses de son genre dans le monde et la start-up technologique la plus précieuse de Grande-Bretagne grâce à un plan d'expansion mondial agressif. La popularité explosive des -monnaies au cours des dernières années a également précipité le succès initial de Revolut. Mais l'année dernière, la phase baissière du marché des crypto-monnaies a fait chuter ses échanges à moins de 10 % de ses revenus.

Au milieu de ses problèmes de licence, Revolut a dû faire face à de nombreux autres défis, comme le départ récent de son directeur financier Mikko Salovaara. Son arrivée chez Revolut a coïncidé avec le dépôt de la demande de licence de la société.

Le rejet possible de sa demande de licence bancaire britannique porterait un coup sévère aux plans de croissance de la société. L'impact direct sur ses services existants n'est pas significatif, mais la néobanque ne pourrait pas offrir certains services plus traditionnels. Reste à savoir si Revolut pourra sauver sa demande de licence ou si elle devra chercher d'autres alternatives pour maintenir sa croissance.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Paul Laurent

Paul est un passionné de FinTech, de RV et du Bitcoin. Sa passion pour la finance et la technologie a fait de lui l'un des principaux rédacteurs de Actucrypto.info