Meta pourrait lancer une bourse de crypto-monnaies et venir concurrencer Binance et Coinbase !

Meta a déposé cinq demandes d’enregistrement de marques aux États-Unis pour son produit de paiement Meta Pay rebaptisé. Les marques déposées indiquent que la société pourrait chercher à lancer une série de produits cryptographiques, notamment un portefeuille Web3 et une bourse de crypto-monnaies.

Les dépôts de marque de Meta Pay indiquent un pivotement vers Web3

Les derniers dépôts de marque de Meta indiquent que l’entreprise s’intéresse sérieusement à Web3.

Le géant des réseaux sociaux a déposé cinq demandes d’enregistrement de marques pour son produit de paiement Meta Pay, récemment rebaptisé, pour ce qui semble être une série de services liés aux crypto-monnaies. Les marques, déposées le 13 mai auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis, visent à protéger le nom de marque “Meta Pay” récemment acquis par Meta, ainsi que les logos et symboles qui lui sont associés et qui se rapportent à divers produits et services liés aux crypto-monnaies, notamment un portefeuille de crypto-monnaies, un service d’échange et un service de réseau social en ligne pour les investisseurs.

Les demandes d’enregistrement de la marque suggèrent également que Meta Pay cherche à s’orienter vers des services de prêt, de carte et d’investissement en crypto-monnaie. Notamment, les demandes font suite à un billet de blog du 11 mai dans lequel Stéphane Kasriel, responsable fintech de l’entreprise, annonçait le changement de marque de Facebook Pay en Meta Pay. “Ce n’est un secret pour personne que nous sommes très optimistes à l’égard du Web3, tant au niveau des technologies que des principes qu’il englobe“, a-t-il écrit, soulignant l’intérêt de la société pour la technologie cryptographique.

Lire Plus  L'action MicroStrategy s'envole après le départ de Michael Saylor

Selon M. Kasriel, l’entreprise cherche à aller au-delà des paiements traditionnels et à offrir à ses utilisateurs une expérience multiplateforme de type “portefeuille unique“. Il a déclaré :

“Nous n’en sommes qu’aux premiers stades de l’étude de ce à quoi pourrait ressembler une expérience de portefeuille unique et nous aurons plus d’informations à ce sujet à l’avenir. Mais pour décomposer nos premières réflexions, nous envisageons : comment prouver qui vous êtes et porter cette identité dans différentes expériences du Metaverse ; comment stocker les biens numériques que vous possédez et les emporter avec vous où que vous alliez ; et comment payer facilement et avec le mode de paiement que vous voulez, que ce soit à un ami ou en achetant à une entreprise ou un créateur.”

La semaine dernière, le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, a annoncé que l’entreprise commencerait à tester les NFT sur Instagram, avec des plans pour ajouter les mêmes fonctionnalités sur Facebook plus tard. En avril, il a été rapporté que Meta envisageait d’entrer dans la finance par le biais de prêts aux petites entreprises et de lancer et de soutenir des monnaies virtuelles in-app, des jetons sociaux et des pièces de créateurs. Bien que les “Zuck Bucks” ne se soient pas encore matérialisés, les derniers documents déposés par l’entreprise montrent un pivot clair vers Metaverse et Web3.

À propos de l’auteur, Monsieur Binance

Monsieur Binance, c'est notre spécialiste, des exchanges, de la finance et la DeFI, il en connait tous les rouages et système... Il porte donc particulièrement bien son nom.