Plus de 50 000 personnes veulent vivre sur Satoshi Island : l’île des cryptomonnaies !

Longtemps une illusion, la création d’une île autoproclamée capitale des cryptomonnaies pourrait voir le jour. Nous parlons bel et bien de Satoshi Island : île sur laquelle vous avez la possibilité de poser une candidature pour y vivre entouré d’une économie entièrement dédiée aux cryptomonnaies. Ainsi, en date du 23 mars 2022, plus de 50 000 personnes ont fait la demande pour y vivre. Peut-être avez-vous remarqué le clin d’œil du nom de l’île au créateur du Bitcoin : c’est un hommage à Satoshi Nakamoto (le pseudo utilisé par ce dernier). Bref, on fait le point avec vous.

Satoshi Island va-t-elle réellement être créée ?

Vous l’aurez compris, ce projet peut paraître utopique : un monde où la cryptomonnaie est reine et où les diverses sociétés du milieu établiraient leur siège. Cela permettrait, selon les créateurs, de réunir une communauté avec des intérêts très proches. L’objectif est clair : accueillir les premiers habitants dès 2023 avec des habitats écologiques pensés spécialement pour Satoshi Island. Cela peut paraître un peu ambitieux, car tout reste à faire pour cette île située près de Vanuatu (un archipel en Océanie).

Ainsi, pour imaginer vivre dans un tel endroit, de gros travaux d’aménagement devront être réalisés : création de routes, mise en place de canalisations, installation d’un réseau téléphonique et d’internet… Bref, vous l’aurez compris, cela demande des investissements colossaux et il est assez difficile de penser que Satoshi Island verra le jour d’ici 2023… Pour répondre à la problématique de l’investissement, cela devrait se faire facilement avec le ticket d’entrée dans l’île : établi à 130 000 dollars, soit 118 000 €, cela devrait aider à remplir les comptes.

Des échecs à ne pas reproduire pour Satoshi Island

L’arrivée promise de Satoshi Island n’est pas sans rappeler d’autres projets semblables qui ont… échoués. En effet, nous pourrions mentionner Akon City, Bitcoin Beach ou encore Cryptoland. Les raisons de ces échecs sont diverses :

  • Akon City : basée au Sénégal, cette ville devrait sortir de terre en 2024. Cependant, à ce jour, aucuns travaux n’ont encore débuté. Pire encore, le créateur du projet est soupçonné d’arnaque.
  • Bitcoin Beach : située au Salvador, la Bitcoin Beach devait être entièrement pensée pour les cryptomonnaies. Six mois après le lancement du projet avec le Bitcoin, beaucoup de commerçants préfèrent travailler avec une monnaie réelle.
  • Cryptoland : devant s’installer dans les îles Fidji, cette île devait accueillir des amateurs de cryptomonnaies, comme Satoshi Island. Cependant, l’île n’a pas pu être achetée et nous n’avons plus aucune information depuis plusieurs mois…
Lire Plus  Le livre blanc de Satoshi Nakamoto sur le bitcoin a 14 ans aujourd'hui

C’est dans ce contexte que Satoshi Island devra déjouer les mauvais présages. Espérons que le projet pourra aboutir : nous pourrions voir comment une utopie devient une réalité. Cependant, à l’heure où nous écrivons ces lignes, il semble complexe de croire que tout sera prêt pour l’année prochaine. Au mieux, le projet aura du retard, au pire, il sera annulé. Quoi qu’il en soit, les premières visites (parmi les 50 000 volontaires) sont prévues pour cette année ! Si celles-ci se font réellement, nous devrions avoir très rapidement des retours. Bref, il ne reste plus qu’une chose à faire : attendre et espérer que le projet avance rapidement 😉

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Monsieur Ripple

Monsieur Ripple a parfois des problèmes avec la SEC, ce qui en fait un expert en litiges crypto. Il est notre expert juridique et est notre plus grand défenseur des droits des utilisateurs de crypto dans le monde.