OpenAI suspend l’intégration de Bing dans ChatGPT pour protéger les droits des propriétaires de contenu

OpenAI met en pause la fonctionnalité Browse with Bing après avoir violé les droits des propriétaires de contenu

OpenAI, le célèbre laboratoire américain de recherche en , connu pour avoir créé le chatbot ChatGPT, a pris la décision de mettre en veilleuse une nouvelle fonctionnalité de appelée Browse with .

Cette fonctionnalité, introduite en version bêta au début de l'année, permettait aux utilisateurs de ChatGPT d'accéder à Internet pour obtenir des informations en temps réel. Cependant, en observant son fonctionnement, a découvert que Browse with Bing violait les droits des propriétaires de contenu.

Browse with Bing : une révolution pour l'intelligence artificielle ?

Browse with Bing était un plugin innovant ajouté à ChatGPT Plus, réservé aux utilisateurs ayant souscrit à cette offre payante. Cette fonctionnalité permettait à ChatGPT de faire des recherches en utilisant les résultats de recherche de Bing, afin de fournir des réponses plus précises et plus récentes aux questions des utilisateurs. En intégrant Bing à ChatGPT, OpenAI cherchait à offrir une expérience plus dynamique et plus actuelle aux utilisateurs, ouvrant ainsi la voie à une révolution dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Lire Plus  ChatGPT révolutionne le monde de l'investissement avec son fonds virtuel qui écrase les experts en bourse - découvrez comment vous aussi pouvez profiter de cette nouveauté !

Cependant, l'utilisation de cette fonctionnalité a été problématique. Les utilisateurs ont découvert qu'ils pouvaient contourner les murs payants en demandant à ChatGPT d'extraire le texte intégral d'articles protégés par un dispositif de paiement. Cette pratique a permis aux utilisateurs d'accéder au contenu restreint sans avoir à s'abonner aux sites web concernés, violant ainsi les droits des propriétaires de contenu.

Une réaction rapide d'OpenAI pour protéger les propriétaires de contenu

Face à cette découverte, OpenAI n'a pas tardé à réagir. Dès le 3 juillet 2023, la fonctionnalité Browse with Bing a été désactivée par OpenAI par souci de précaution, le temps de résoudre ce problème. Dans un tweet, OpenAI a déclaré : « Nous avons désactivé Browse pendant que nous corrigeons ce problème, par respect pour les propriétaires de contenu. Nous nous efforçons de rétablir la version bêta le plus rapidement possible et nous vous remercions de votre compréhension ! »

Lire Plus  Polygon Labs déploie l'assistant IA Copilot alimenté par ChatGPT

OpenAI ne souhaite pas abandonner la fonctionnalité Browse with Bing. L'entreprise travaille actuellement à son amélioration et explore d'autres outils qui pourraient améliorer l'expérience des utilisateurs de ChatGPT. Cette décision d'OpenAI marque une étape importante dans l'industrie de l'intelligence artificielle, montrant que les entreprises doivent prendre des décisions difficiles pour protéger les droits des créateurs de contenu.

ChatGPT et les questions de droit d'auteur

La mise en pause de la fonctionnalité Browse with Bing soulève des questions plus larges sur les droits d'auteur dans le domaine de l'intelligence artificielle. ChatGPT, en créant du contenu presque illimité, peut potentiellement violer les droits d'auteur en utilisant du matériel protégé sans l'autorisation appropriée du créateur d'origine. Il est donc essentiel de trouver un équilibre entre l'utilisation de l'intelligence artificielle et le respect des droits des créateurs de contenu.

OpenAI continue d'améliorer ChatGPT afin de garantir que la génération de contenu respecte les droits d'auteur et les règles éthiques. L'entreprise travaille à offrir une expérience encore meilleure aux utilisateurs et s'engage à prendre en compte les préoccupations des propriétaires de contenu.

4.3/5 - (7 votes)
Afficher Masquer le sommaire

Soutenez Actucrypto en nous suivant sur Google Actualités :