samedi 13 juillet 2024
Accueil Actualité Le code du nouvel euro numérique est étonnamment mauvais, voici pourquoi
Actualité

Le code du nouvel euro numérique est étonnamment mauvais, voici pourquoi

CBDC euro

La France a déployé la CBDC dans le but de moderniser son système financier et fournir un moyen de transaction plus efficace et plus transparent. Cependant, les utilisateurs ont découvert des drapeaux rouges dans le code qui pourraient rendre son utilisation pratiquement impossible, ce qui soulève des inquiétudes quant à son développement technologique.

Des transactions Ethereum pour chaque transfert

Les utilisateurs de la CBDC française ont remarqué que la banque doit effectuer une transaction Ethereum pour chaque transfert. Cette exigence ajoutera une complexité inutile et augmentera le temps de transaction, sapant l'objectif de la CBDC de faciliter des transactions plus rapides et plus efficaces. En outre, cela pourrait augmenter les coûts opérationnels de l'euro numérique, ce qui aurait un impact sur son taux d'adoption.

Contrôle centralisé

Une autre préoccupation importante est que chaque transfert ERC20 doit être approuvé dans une transaction Ethereum distincte soumise par un bureau d'enregistrement centralisé. Ce contrôle centralisé est en contradiction avec les principes de décentralisation qui sous-tendent les -monnaies et la technologie . En outre, cette centralisation pourrait rendre l'euro numérique sensible à la manipulation, à la censure et aux points de défaillance uniques, ce qui va à l'encontre de l'objectif de la mise en œuvre d'une CBDC.

Liste blanche et pouvoir excessif

Le code révèle également que la CBDC française exige la mise sur liste blanche de tous les utilisateurs, le traitement de tous les transferts d'utilisateurs et même le traitement des approbations ERC20 avant de traiter la fonction « transferFrom ». Ce contrôle centralisé ne ralentirait pas seulement les transactions, mais donnerait également au gouvernement et à la banque centrale un pouvoir excessif sur l'utilisation de la numérique.

Comment surmonter ces défis?

Pour surmonter ces défis, le gouvernement français doit s'attaquer à ces signaux d'alarme et s'assurer que l'euro numérique est construit sur une base de décentralisation et d'efficacité. Le développement d'une CBDC qui s'aligne sur les principes des crypto-monnaies et de la technologie blockchain sera crucial pour assurer son adoption et son succès.

En conclusion, les préoccupations concernant la mise en œuvre de la CBDC française doivent être examinées de près pour s'assurer que la monnaie numérique de la banque centrale fonctionne efficacement et est adoptée par les utilisateurs. Les problèmes de transactions Ethereum pour chaque transfert, le contrôle centralisé et le pouvoir excessif accordé au gouvernement envers l'utilisation de la monnaie numérique doivent être résolus pour garantir une adoption réussie de la CBDC française.

Voter pour cet article
Ecrit par
Laurent

Je suis Laurent. Je combine ma passion pour les cryptomonnaies, la liberté financière avec une expertise en finance et une solide formation en économie et en philosophie. Voyageur et investisseur avisé, je partage aujourd'hui mon savoir sur Actucrypto.info.

Catégories

Articles Liés

Régulation des plateformes de crypto-monnaies en Europe (MiCA) : Un focus sur Malte

Dans un contexte où les régulations se durcissent autour des crypto-monnaies dans...

Le futur de la finance décentralisée : MakerDAO et ses initiatives innovantes

L'univers des actifs numériques connait une croissance rapide, et MakerDAO se positionne en leader...

Les défis actuels des casinos de Macao face à la baisse des revenus

Macao, souvent considérée comme la capitale mondiale du jeu, traverse actuellement une...

Évolution des ETF Ethereum : Une opportunité d’investissement majeure

Alors que de nombreuses cryptomonnaies prétendent au statut d'ETF spot, l'Ethereum se...