Tout ce qui change le 1er août, SMIC, Livret A, retraites, allocation de rentrée scolaire…

Le Smic qui a été relevé pour la quatrième fois en moins d’une année. Le Code du travail prévoit une augmentation automatique du Smic en cours d’année lorsque l’indice des prix à la consommation est supérieur à 2 % par rapport à l’indice qui a servi à calculer le précédent montant du Smic.

Cette hausse de 2,01 % porte le Smic à 1 329,06 euros nets mensuels pour un salarié à temps plein et à 8,76 euros de l’heure.

Pour les fonctionnaires, l’indice est augmenté, cette augmentation de 3,5 % a été déterminée par un décret. Rétroactive, elle entrera en vigueur le 1er juillet 2022 et concernera 5,6 millions de fonctionnaires.

Pensions, et prime Macron

L’augmentation de 4 % des pensions de base est entrée en vigueur depuis juillet. Cependant, elle est versée comme d’habitude, le mois suivant. Le montant de la pension est exigible le 9 août.

La “prime Macron” est triplée du 1er août au 31 décembre. Il s’agit d’une prime exceptionnelle accordée par les entreprises qui sont exonérées d’impôt sur le revenu ainsi que de cotisations et contributions sociales pour les salariés dont les revenus sont inférieurs à trois fois le montant du smic. Le plafond a été multiplié par trois et atteint désormais 6 000 euros pour les entreprises ayant conclu un accord d’intéressement ou comptant moins de 50 salariés ainsi que 3 000 euros pour les autres types d’entreprises.

L’allocation de rentrée scolaire sera annoncée en août

En raison de l’inflation, l’allocation de rentrée scolaire sera augmentée de 4,4 %. Elle concerne trois millions de familles qui sont sous conditions de ressources. Elle couvre :

  • 392,05 EUR (pour les enfants de 6 à 10 ans).
  • 413,69 EUR (pour les 11-14 ans)
  • 428,02 EUR (pour les 15-18 ans)

L’épargne prend de la valeur

Le projet est en place depuis un certain temps et la revalorisation du taux du livret A à 2 % début août a été confirmée par le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, le taux du livret d’épargne populaire (LEP) passera de 2,2 % à 4,6 %.

Le Livret Développement Durable et Solidaire (LDDS) suit la courbe du Livret A et se situe entre 1% et 2%. Si chaque banque est autorisée à décider du montant de la rémunération qu’elle versera au livret jeune, il doit être au minimum au moins égal au livret A, soit un taux de 2% au 1er août.

La finalisation de l’état d’urgence sanitaire

Le 1er août est aussi le jour qui marque la fin de l’état d’urgence sanitaire. Les mesures de limitation du quotidien telles qu’énoncées par celui-ci – passes sanitaires, obligation de porter le masque et restriction et limite de temps… ne pourront pas être rétablies.

Selon le nouveau projet de loi sur la santé, il est possible pour le gouvernement, en cas d’apparition d’une nouvelle variante potentiellement dangereuse, de ne pas exiger le carnet de santé aux frontières françaises, mais un “simple” test de dépistage.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Miss Solana

Miss Solana est fan de Defi et de métavers, tout comme Miss Ethereum qu'elle espère bien un jour dépasser. Dynamique et pleine d'idées, elle cherche en permanence à moderniser la vision de la blockchain