Le Forum économique mondial estime que les crypto-monnaies resteront une technologie clé

Le Forum économique mondial (WEF) a passé en revue ce qui s’est passé en 2022 dans le domaine de la crypto, en faisant plusieurs prédictions sur l’avenir de l’écosystème. Dante Disparte, CSO de Circle, dans un article publié pour le WEF, déclare que si 2022 a été une année terrible, les éléments constitutifs de l’industrie continueront à être des “parties intégrantes” de la boîte à outils économique moderne.

Le WEF croit en la résilience des crypto-monnaies

Le Forum économique mondial (WEF) estime que l’année désastreuse qu’a représenté 2022 pour l’industrie des crypto-monnaies peut conduire à la croissance et au redressement de l’écosystème. Un article écrit par Dante Disparte publié sur le site weforum.org du WEF, explique que si la chute récente de FTX et la disparition de la blockchain Terra ont affecté des millions de consommateurs en 2022 – le marché ayant perdu 2 000 milliards de dollars au cours de cette période – cela n’a pas changé le cœur de ces technologies, qui sont actuellement testées par des institutions financières du monde entier.

À ce sujet, Dante Disparte explique :

Alors que la technologie sous-jacente de la cryptographie et de la blockchain est généralisable à toutes les industries et à toutes les activités de coordination (collectivement, les éléments constitutifs du Web3), l’expérimentation au cœur des services financiers, entre autres secteurs, se poursuit sans relâche.

En outre, Dante Disparte cite JPMorgan comme un exemple de cela, étant une société qui a publiquement pivoté d’une opposition claire à la crypto et à la blockchain, à l’adoption de la technologie dans plusieurs de ses produits expérimentaux et à l’offre de crypto à des clients sélectionnés.

Crypto et Internet

Dante Disparte utilise une analogie couramment employée, en comparant la crypto à d’autres technologies omniprésentes comme l’Internet et le courrier électronique, qui ont également été utilisées à des fins illégales et criminelles par de mauvais acteurs. Selon Dante Disparte, il est essentiel de faire porter le poids des actions malveillantes sur les personnes qui utilisent les outils, et non sur la technologie elle-même, en cette période pour la crypto.

Pour le WEF, le meilleur plan d’action pour pérenniser les crypto et blockchain est de “neutraliser leurs effets néfastes en plaçant les technologies (comme tous les outils) entre les mains d’acteurs responsables et en encourageant leur utilisation responsable.

En ce sens, l’auteur estime que la crypto, quoi qu’il en soit, reste un protagoniste du monde financier et que si la réglementation est effectivement une nécessité, les pays capables de la fournir tout en maintenant une approche compétitive façonneront l’avenir de l’industrie. Dante Disparte conclut que ces technologies continueront d’être mises en œuvre malgré ce qu’il considère comme le grand mal qui a été fait en les utilisant de manière irresponsable.

Le WEF a été une organisation active en matière de crypto-monnaie, lançant la Crypto Sustainability Coalition en septembre de l’année dernière, avec pour objectif d’utiliser les technologies Web3 pour lutter contre le changement climatique.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Natalia Savas

Je m'appelle Natalia et je suis rédactrice sur actucrypto.info. Je suis une fan des crypto-monnaies et je suis passionnée par le monde de la technologie et de la finance. Depuis que j'ai découvert le monde des crypto-monnaies, j'ai été fascinée par le potentiel qu'elles offrent aux utilisateurs et j'ai décidé de me spécialiser dans le domaine.