Shiba Inu a ouvert les ventes publiques de terrains pour son prochain metaverse

Le populaire memecoin Shiba Inu a ouvert les ventes publiques de terrains pour son prochain metaverse. Mais le lancement a reçu un accueil plutôt tiède de la part de la communauté.

L’une des principales critiques du lancement était que la vente se faisait en Ethereum (ETH), et nécessitait un portefeuille MetaMask. Le projet a déclaré qu’il ajouterait le support SHIB “bientôt“.

Le prix des terrains commence à 0,2ETH (300 $). La vente publique de terrains marque la troisième et dernière phase des ventes du métavers, qui aurait rapporté aux développeurs plus de 20 millions de dollars en ETH.

Le métavers comprendra un total de 100 595 terrains qui seront débloqués au fil du temps. Dans un premier temps, seules 32 124 parcelles seront disponibles à la vente.

Le jeton Shiba Inu accentue ses pertes

Les prix du SHIB ont baissé de 2,4 % après l’annonce, le jeton se négocie actuellement autour de 0,00002392 $, soit son plus bas niveau depuis près d’un mois.

Alors que le jeton s’était initialement redressé en réponse à la révélation du métavers, il a depuis inversé la tendance. Les détenteurs de SHIB ont critiqué la décision du projet de ne pas soutenir SHIB. Les premières ventes de terrains du métavers n’étaient accessibles qu’aux détenteurs de jetons LEASH et de NFTs Shiboshi, deux autres jetons de l’écosystème Shiba Inu.

Jusqu’à présent, le projet n’accepte que les ETH pour les ventes de terrains. Bien que les développeurs aient déclaré qu’il s’agissait d’une tentative pour maintenir la liquidité de SHIB, cette décision a été fortement critiquée.

Lire Plus  The Sandbox est-ce le moment d'investir dans le leader du métavers ?

La baisse du SHIB s’inscrit dans le cadre d’une baisse plus large du marché des crypto-monnaies, qui a vu la capitalisation boursière chuter de 2,3 % par rapport à hier. Les jetons LEASH semblent également être sous pression de vente, et ont baissé de près de 5% au cours des dernières 24 heures.

Shibarium : une prise de contrôle ?

Mais l’un des détracteurs les plus populaires du projet est le fondateur de Dogecoin, Billy Markus. Plus connu sous son pseudonyme en ligne Shibetoshi Nakamoto, Markus avait qualifié le métavers de “cash grab” sans grande utilité.

En quoi le fait de créer un metaverse aléatoire et de vendre de faux terrains avec Ethereum est-il utile à leur projet ? Si les gens veulent donner encore plus d’argent aux développeurs, allez-y, mais si j’étais un détenteur de shib, je serais ennuyé.

 

Markus avait appelé les développeurs de SHIB à se concentrer davantage sur le soutien de la blockchain, au lieu de collecter des fonds par la vente de terrains.

Afficher Masquer le sommaire
À propos de l’auteur, Miss Ethereum

Miss Ethereum est fan de Defi et de métavers, elle se concentre sur le blogging et l'éducation des autres sur les monnaies numériques et la réalité virtuelle.